Raiders

Prédateurs financiers se finançant auprès des banques, via les « Junk bonds Junk bonds Obligations « à haut rendement » ou « de pacotille » ou « pourries » lancées au début des années 1980 par les banques pour financer les attaques des raiders.  », pour prendre le contrôle de firmes, les « dégraisser » et engranger de juteux profits boursiers. Leur tête de file au début des années 1980 était James Goldsmith.