Cinémanif
« Sing for the climate »

On croyait que le climat ne mobilisait plus depuis l’échec fracassant du sommet de Copenhague en 2009. L’action « Sing For The Climate », menée tout au long de l’été et surtout le weekend des 22 et 23 septembre 2012, a prouvé le contraire. Ce sont plus de 80 000 chanteurs qui, des deux côtés de la frontière linguistique, se sont rassemblés pour entonner ce qui est devenu un hymne, la chanson « Do it now », et réclamer des engagements concrets de la Communauté internationale contre les changements climatiques.

Partagez le clip sur Facebook - Youtube - Vimeo.

Pourquoi on a chanté pour le climat ?

Les pays industrialisés doivent urgemment réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 25% à 40% d’ici 2020 afin de rester en dessous des 2°C. Mais la croissance actuelle et continue de ces émissions nous emmène sur un scénario de réchauffement global de plus de 3,5°C. Par conséquent, des mesures urgentes doivent être prises.

Les organisations membres de la Coalition Climat et de la Plateforme Justice Climatique ont, avec Sing for the Climate, des exigences spécifiques qui s’adressent à différents niveaux politiques. Ces exigences seront portées, avec la vidéo finale de Sing for the Climate, auprès des nouveaux élus locaux et des gouvernements fédéraux et régionaux, ainsi qu’au sommet des Nations-Unies sur le changement climatique de Doha (fin novembre – début décembre).

Nous avons quatre exigences :

1) Un accord international équitable sur le climat pour 2015

Le sommet des Nations-Unies sur le changement climatique à Doha doit déboucher sur des progrès importants quant à un accord international sur le climat pour 2015 qui comprendrait des engagements contraignants en matière de réduction des émissions ainsi que la mise en place d’un financement climatique pour les pays du Sud. En attendant l’entrée en vigueur de cet accord d’ici 2020 au plus tard, le niveau d’ambition des pays industrialisés et des économies émergentes doit dès à présent être relevé.

2) 30% de réduction d’émissions pour 2020

Malgré le fait que le gouvernement fédéral et les 3 régions plaident pour un objectif de réduction de 30%, cet engagement ne se concrétise pas dans les projets climatiques de certains états fédérés sur la période 2013-2020. Cet automne est donc le moment idéal pour prendre des mesures efficaces dans les secteurs du bâtiment, du transport, de l’industrie et de l’agriculture. Ceci est d’une importance vitale, car l’ambition des pays industrialisés doit suivre les recommandations du GIEC   et tendre vers 40 %.

3) Tenir les promesses de financement climatique

– Chose promise, chose due : suite à l’accord de Copenhague, la Belgique a promis € 150 millions pour les pays du Sud. La deadline étant fin 2012, l’heure est au bilan : un peu plus de la moitié de cet argent a été mis à disposition (88 millions sur les 150 promis), et la Belgique doit débloquer le reste de l’argent pour honorer sa promesse vis-à-vis des pays du Sud. – Eviter la rupture de financement : après le financement à court terme, nous ne pouvons pas tomber en rupture de financement. Conformément à l’accord de Copenhague, à partir de 2013, un système de financement climatique additionnel, prévisible et structurel doit être envisagé pour le Sud à travers, entre autres, des sources de financement innovantes telles qu’une taxe sur les transports aériens et maritimes.

4) Des communes vertes

Avec la perspective des élections communales, nous encourageons également les autorités locales à travailler sur la question d’une politique climatique locale qui soit durable et conforme à la Convention Européenne des Maires tout en consacrant une attention à la rénovation énergétique à grande échelle des bâtiments existants.

La Coalition Climat regroupe presque 60 organisations belges et est composée de mouvements environnementalistes, des syndicats, des mouvements Nord-Sud et des mouvements de jeunesse, qui oeuvrent ensemble pour le climat.
La Plateforme justice climatique est une plateforme de plaidoyer belge, coordonnée par le CNCD-11.11.11 et son homologue flamand 11.11.11- Koepel van de Vlaamse Noord-Zuidbeweging et constituée de mouvements environnementalistes, des syndicats et des mouvements Nord-Sud.

Présentation de l’action

L’été 2009, à Ostende

Peut-être en étiez-vous ? Peut-être avez-vous vu le clip ? En août 2009, nous étions 10 000 citoyens sur la plage d’Ostende pour répéter et exécuter une chorégraphie sous un soleil radieux afin de participer à la réalisation d’un clip pour le climat sur une musique de U2. Nous étions alors à la veille du sommet de Copenhague, quand les négociations internationales sur le climat mobilisaient encore massivement les médias.

On chante et on filme

Trois ans plus tard, les tractations climatiques n’ont guère progressé. On remet donc le couvert : on ne danse plus mais on chante. Le nom de l’action : « Sing for the climate ». Une « cinémanifestation », une sorte de manif’-pétition ludique qui utilise le chant et la vidéo comme moyens d’action.

Bella Ciao remixé

En 2012, ce n’est plus la bande à Bono qui assure la bande-son. On s’est tourné vers le célèbre chant des partisans italiens « Bella Ciao ». On a gardé la musique et on a changé les paroles. On ? En fait, l’adaptation a été réalisée par Stef Karmil Carlens, l’ex-membre du groupe anversois de rock dEUS et leader actuel de Zita Swoon, et le célèbre compositeur et directeur flamand Dirk Brossé. Le résultat : une chanson entraînante au titre clair pour les décideurs : « Do it now » !

Le CNCD-11.11.11 à la manœuvre

L’action « Sing for the climate » est une initiative de la Coalition Climat, qui regroupe en Belgique ONG, syndicats et organisations environnementales, et du réalisateur flamand Nic Balthazar, celui-là même qui a commis le clip « Dance for the climate » sur la plage d’Ostende. Au niveau francophone, l’action est coordonnée par le CNCD-11.11.11.

Des célébrités participent

Fort de son statut d’animateur télé et radio, Nic Balthazar a initié les hostilités le 19 juin en réunissant dans un studio de la VRT une brochette de « Bekende Vlamingen », des BV’s ou « Flamands célèbres », qui ont enregistré un clip de la chanson diffusé dans les cinémas et sur Internet.

Du côté francophone, le réalisateur et acteur Bouli Lanners a lancé un appel vidéo à participer à l’action. Le groupe de chanson française à forte influence reggae Tryo a fait de même. Au Festival Esperanzah !, le 5 août dernier, la chanteuse belgo-haïtienne Marlène Dorcéna et le beatboxer » Primitiv ont chanté sur scène pour le climat tout en lançant la seconde année de la campagne 11.11.11 pour une justice climatique. D’autres personnalités se sont joints à l’action ...

Des milliers de chanteurs dans les festivals

Mais ce qui est déterminant, c’est la mobilisation citoyenne. A Bruxelles et au Sud du pays, la première version de « Do it now » a été enregistrée au… Conseil d’administration du CNCD-11.11.11, histoire de montrer l’exemple. Depuis, l’action a pris de l’ampleur puisque des milliers de gens, de multiples façons, ont été enregistrés au cours des innombrables festivals et événements qui rythment l’été. A Fiers Monde à Nismes, au festival La Semo à Hotton -même Elio Di Rupo, en visite, s’est prêté au jeu- , au grand rendez-vous annuel des scouts Woodscout, toujours à Hotton, lors du tournage de l’émission du « Beau vélo de Ravel » (RTBF) encore à Hotton, durant le petite foire à Libramont -la foire alternative à la « grande »- au festival Esperanzah ! ou encore à la fête médiévale de Remouchamps. Mieux, des artistes amateurs, des scouts et de simples citoyens se sont mis à créer leur propre version et à poster leurs vidéos sur Youtube.

Faire monter la sauce jusqu’au 22 & 23 septembre

L’objectif était de mobiliser de manière ludique durant tout l’été un maximum de citoyens, connus et moins connus, pour la justice climatique en prévision du sommet de Doha sur le climat en novembre prochain.

Toutes les vidéos ont été essentiellement publiées sont publiées sur la plateforme vidéo Youtube afin de faire connaître l’action et faire monter la sauce jusqu’aux 22 et 23 septembre où une mobilisation générale s’est déroulée dans de nombreuses villes du pays.

Des clips de mobilisation

Tous les films constituent une pétition vivante et animée. Les meilleures vidéos enregistrées cet été et durant les journées du 22 et 23 septembre ont servi à produire un clip final, monté par le réalisateur Nic Balthazar et diffusé en Belgique, en télé et sur le web, à l’attention des décideurs en vue du prochain sommet des négociations climatiques à Doha !

Téléchargez l’application

Avec cette application, chanter pour le climat se révèlera facile.

L’application a été développée en un temps record par TapCrowd, un générateur d’applications mobiles de Gand. Elle est très facile à télécharger.

Téléchargez l’application : ITunes & AppBrain

Des personnalités se mobilisent

Ils ont, d’une amnière ou d’une autre soutenu l’action Sing For The Climate : l’acteur et réalisateur belge Bouli Lanners ; Eric Russon, présentateur de 50 degrés nord (ARTE/ RTBF) ; Renato Bennardo, finaliste de (The Voice Belgique) ; Roberto Bellarosa, vainqueur de The Voice Belgique ; Sacha Toorop (ex Zop Hophop - www.sachatoorop.be) et Vincent Wirtgen ; le groupe belge Joshua ; Alain Hubert, explorateur et environnementaliste belge ; le groupe Tryo ; Marlène Dorcéna, chanteuse belgo-haïtienne ; Adrien Joveneau, Pierre Theunis et les participants du Beau Vélo de Rave (RTBF) ; Stef Kamil Carlens (Zita Swoon, ex-dEUS), etc.

Des citoyens aussi se mobilisent

Les frères Jolan et Simon Standaert, de Hoogstraten

Les particpants à l’Alter After Work spéciale Sing for The Climate à Mundo-B, Ixelles.

Les animateurs en formation à l’Université d’été du Mouvement (Les Scouts).

Les pionniers, de Remouchamps.

Lochristi a aussi chanté ...

Un anonyme ...

Les membres du Jeugdtheater Triangel

Le staff du CNCD-11.11.11

Les 208 paroissiens de l’église de Wasmes

Les festivals d’été en vidéo

Tout au long de l’été, les festivaliers ont chanté pour appeler à la mobilisation les 22 et 23 septembre

LaSemo, Hotton
Du 06/07/2012 au 08/07/2012
www.lasemo.be/

Fier Monde, Nismes
07/07/2012
www.cncd.be/Festival-Fier-Monde-2012

Woodscout, Hotton
Du 23/07/2012 au 24/07/2012
www.cncd.be/Woodscout-2011

JPEG - 149.3 ko

Petite foire de Libramont
28/07/2012
www.cncd.be/petitefoire

Esperanzah !, Floreffe
Du 03/08/2012 au 05/08/2012
www.cncd.be/-Esperanzah-2012-

Fêtes médiévales de Remouchamps
Du 18/08/2012 au 19/08/2012
www.cncd.be/Fetes-medievales ...

Harby Farm Festival, Anseroeul
www.cncd.be/Harby-Farm-Festival-2012
Du 07/09/2012 au 08/09/2012

Festival Jyva’zik, Walhain
www.cncd.be/Festival-Jyva-zik-2011
Du 21/09/2012 au 22/09/2012

Tempo Color, Liège
Du 21/09/2012 au 22/09/2012
www.cncd.be/Tempo-Color-edition-2012

Presse écrite

Télévision

Sing For The Climate from CNCD-11.11.11 on Vimeo.

Liens

Envie de participer ? D’en savoir plus ? De télécharger la chanson ? De découvrir les vidéos ? De savoir où vous pouvez nous rejoindre ? visitez le site Sing for the Climate et inscrivez-vous.
www.singfortheclimate.com

Pour plus d’informations, contactez-nous via contact_at_singfortheclimate.com