Organiser un ciné-club

Les films

Les films

Les moissons du futur

Marie-Monique Robin – 2012 - 96 min

Ce documentaire dénonce l’impact de l’agriculture industrielle tant pour l’environnement que solution à la faim dans le monde. L’agriculture intensive a épuisé les sols, les ressources en eau et la biodiversité. L’agriculture intensive a largement participé au réchauffement climatique et a poussé des millions de paysans vers les bidonvilles urbains. Croisant les témoignages d’agriculteurs, d’agronomes, d’économistes, de responsables politiques et d’organisations internationales sur quatre continents, Marie-Monique Robin mène l’enquête.
Avec Les moissons du futur, on découvre qu’un autre modèle agricole et commercial, innovant et productif, a déjà fait ses preuves en restituant aux paysans un rôle clé dans l’avenir de l’humanité.

Réalisation : Marie-Monique Robin
Année : 2012
Durée : 96 min
Langue : VF

Liens :

A qui appartient la terre ?

Lê Doan Hông – 2009 - 54 min

Le film se passe dans la région agricole de Quang nam, à quelques kilomètres de la ville de Da nang, base portuaire américaine pendant la guerre du Vietnam. Dans cette base, se sont déroulés des combats parmi les plus sanglants. Aujourd’hui, l’Etat vietnamien a décidé la modernisation de toute la zone côtière et l’implantation de vastes complexes touristiques, obligeant les paysans à quitter leurs terres. Dans le village de Dien Ngoc, les paysans ont dû céder leurs rizières et des investisseurs américains y ont construit un terrain de golf.
Le film relate les réactions des habitants, dont la plupart ont participé à la lutte de libération.

Réalisation : Lê Doan Hông
Année : 2009
Durée : 54 min
Langue : VOSTFR

Lien :

Love Meat Tender

Manu Coeman– 2011 - 63 min

Love Meat Tender interroge la place de la viande dans nos conceptions et la folle envolée qui en a fait un produit « comme les autres » soumis à la règle du plus bas prix. Love Meat Tender s’est fixé pour objectif d’explorer tous les enjeux de cette production, du culturel à l’économique, du politique à l’éthique.
Nous avons voulu un film qui s’adresse à tous les publics, se joue des formes nouvelles de l’image et exalte la vie au cœur-même de nos assiettes.
En 2050, nous serons environ 9 milliards d’individus sur la Terre. et pour nous nourrir en viande, il faudra compter... 36 milliards d’animaux d’élevage. Peut-on continuer à penser qu’on pourrait nourrir chaque habitant en lui donnant de la viande tous les jours ?

Réalisation : Manu Coeman
Année : 2011
Durée : 63 min
Langue : VOSTFR

Lien :

Les moissons de la faim

Marie-France Collard – 2010 - 60 min

Le film essaie de comprendre entre l’annonce de l’arrêt des exportations de blé par le président Poutine, la flambée des prix qui en découle et les premières émeutes de la faim au Mozambique ce qui se passe chez nous. Les agriculteurs sont soumis désormais aux lois du libre marché tout en devant faire face eux aussi au dé- règlement climatique...En contraste, grâce à Jean Ziegler, dont les interventions toujours vibrantes et engagées ponctuent le film, la situation en Bolivie évoque une politique différente, où la souveraineté alimentaire fait partie des objectifs du gouvernement d’Evo Morales, en rupture avec l’ordre cannibale du monde...

Réalisation : Marie-France Collard
Année : 2010
Durée : 60 min
Langue : VF

Liens :

Le dernier carré de chocolat

Jean Crépu – 2011 - 52 min

Derrière les doux paysages de montagne et autres reproductions de grands maîtres des boîtes de chocolats se joue un film catastrophe : coups de Bourse à Londres, crises de nerfs, faillites, assassinats, corruptions, emprisonnements, guerres civiles, spéculations, exploitations, paniques dans l’agroalimentaire... Ce thriller documentaire permet de plonger dans le monde impitoyable du cacao, au moment où la grande machine ivoirienne – qui représente 40 % de la production mondiale – est en train de mourir et la demande de chocolat, d’exploser. En enquêtant au plus près des acteurs-clés de la filière, le film démonte les mécanismes de ce commerce international aux prises avec les réalités économiques, politiques, scientifiques, technologiques et commerciales. A quel prix payons-nous aujourd’hui le plaisir de déguster du chocolat ? Et pour combien de temps encore ?

Réalisation : Jean Crépu
Année : 2011
Durée : 52 min
Langue : VF

Liens :

Old Partner

Lee Chung-Ryoul – 2008 - 78 min

Âgé de 80 ans, Choi un paysan coréen, possède un vieux boeuf avec qui il travaille depuis 30 ans. avec les années, Choi a noué un lien très fort avec cet animal. Ce bœuf comme Choi est si usé qu’il pourrait tomber mort à tout instant.

Réalisation : Lee Chung-Ryoul
Année : 2008
Durée : 78 min
Langue : VOSTFR

Lien :

L’essence de la terre

Philippe Goyvaertz – 2010 - 90 min

Ce documentaire montre les conséquences sociales et environnementales du développement des agrocarburants au Guatemala. Un recruteur nous entraîne dans des petits villages où des petits agriculteurs, poussés par la faim et par la détérioration de leurs terres, doivent partir travailler dans les grandes planta tions du pays. Dans le Petén, des paysans mayas, chassés de leur terre par l’avidité des multinationales, témoignent des méthodes violentes souvent employées mais la résistance s’organise et certaines communautés mayas développent un autre modèle économique, local et collectif, avec la culture du jatropha.

Réalisation : Philippe Goyvaertz
Année : 2010
Durée : 90 min
Langue : VF

Lien :

Canning Paradise

Olivier Pollet – 2012 - 90 min

Après des décennies de pêche excessive, l’industrie mondiale du thon s’installe aujourd’hui dans les eaux de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Dans les années 1950, cette industrie pêchait 400 000 tonnes de thon par an ; aujourd’hui, elle en pêche près de 4 millions. Le prix de cette augmentation est humainement extrêmement lourd pour la population locale : aliénation de leurs terres, de leurs mers, destruction de leur environnement, exploitation des travailleurs locaux par les multinationales,...

Réalisation : Olivier Pollet
Année : 2012
Durée : 90 min
Langue VOSTFR

Lien :

The dark side of green

An Baccaert – 2012 - 32 min

Au Brésil, dans l’Etat du Mato Grosso do Sul, la situation des Indiens Guarani-Kaiowà est désespérée. Ils ont perdu 90% de leur territoire depuis 1915. Après le bétail et le soja, leur cauchemar est devenu l’expansion forcée des cultures de cannes à sucre destinées à la production industrielle d’éthanol. La famine et la mort s’installent dans le sillage de cet agrocarburant. A l’heure où l’Europe compte sur le bioéthanol brésilien pour arriver à son objectif de 10 % de « transports verts » d’ici 2020, cette situation interpelle.

Réalisation : An Baccaert, Cristiano Navarro et Nicolas Muñoz
Production : FIAN Belgium
Année : 2012
Pays : Brésil
Durée : 32:30

Lien :


Présentation

Le Festival Millenium

L'affiche du festival {JPEG} Organisé à Bruxelles, le Festival du film documentaire Millenium a déjà organisé quatre éditions. Sa cinquième édition aura lieu du 31 mai au 9 juin 2013.

Son but est de montrer des documentaires de qualité dont le sujet est lié à l’essence des 8 Objectifs du Millénaire pour le développement   (OMD). Ces objectifs – réduction de l’extrême pauvreté et de la faim, l’éducation primaire pour tous, un environnement humain durable, etc. –, que les États membres de l’ONU ont convenu d’atteindre en 2015.

Le ciné-club CNCD-11.11.11/ Millenium

JPEG - 76 ko

Depuis 2010, le CNCD-11.11.11 et le Festival Millenium ont noué un partenariat qui a conduit notamment à l’organisation de dizaines de projections et de débat en Communauté française, le tout sous le nom de Ciné-club 11.11.11/Millenium.

En 2013, nous remettons le couvert. Neuf documentaires ont été sélectionnés par le CNCD-11.11.11, le Festival Millenium, FIAN, Le Monde Selon les Femmes, Rencontres des Continents et SOS Faim via le Festival alimenTERRE. Les neuf documentaires seront projetés un peu partout à Bruxelles et en Wallonie dans le cadre de notre campagne sur le droit à alimentation. L’objectif est de sensibiliser des publics jeunes et adultes à ce thème lors de ciné-débats dans des cinémas et centres culturels.

Le droit à alimentation

La Charte internationale des droits de l’Homme reconnait le droit à l’alimentation   comme le droit de chaque personne d’être à l’abri de la faim et d’avoir accès à une nourriture suffisante et adéquate pour pouvoir vivre dignement. Le droit à l’alimentation ne se limite pas au simple droit de ne pas mourir de faim. Il comprend plusieurs aspects, comme le fait que la nourriture doit être « adéquate » en termes de disponibilité et de qualité pour assurer la croissance physique et mentale, le développement et la subsistance de l’individu. La nourriture doit également être « accessible », c’est-à-dire que les personnes aient les moyens, notamment économiques, d’y accéder et qu’elle soit durable.

A travers ces différents films-documentaires, c’est la campagne 11.11.11 pour le droit à l’alimentation qui est au menu, et nous mettons en débat différentes questions, comme l’accaparement des terres, la spéculation alimentaire et les agrocarburants.

Organiser une projection

Si vous souhaitez organiser une ou plusieurs projections de ces films dans un centre culturel ou un cinéma de votre région, merci de contacter un de nos bureaux régionaux .
Nous vous fournirons le support audiovisuel ainsi que, si souhaité, un intervenant thématique.

Contacts

Bruxelles | Brabant wallon | Hainaut | Liege | Namur | Luxembourg

Outils

  • Le livret de présentation des films .pdf
  • Le dépliant de promotion .pdf
  • Le logo du Ciné-club .jpg | .psd
  • Photos des films documentaires .zip

Agenda

Il n'y pas d'événement prévu à l'agenda

Contact

Ciné-club 11.11.11/ Millenium