Valeurs, principes

« Un combat de pleins droits », la devise du CNCD-11.11.11 résume pertinemment ce que nous représentons. Derrière cette petite formule se cache, en effet, toute une vision du monde et de la solidarité internationale, autant qu’une multitude d’actions concrètes d’aide au développement.

Un combat ? Certes, il s’agit bien d’un combat que nous menons. D’un combat pacifique contre les phénomènes d’exclusion et de pauvreté. D’une lutte inlassable pour l’accès au développement des populations du Sud. D’une résistance sans faille à l’indifférence et à la résignation face aux inégalités sociales et internationales.

De pleins droits ? Incontestablement ! Pour le CNCD- 11.11.11, si le développement doit répondre à des besoins concrets, il doit surtout être conçu en termes de droits. En définitive, il s’agit de permettre aux populations démunies et exclues de jouir, sans exception aucune, de tous les droits fondamentaux qui nous reviennent à tous en tant qu’êtres humains.

Si le développement doit répondre à des besoins concrets, il doit surtout être conçu en termes de droits

Un combat différent ? Assurément, dans la mesure où notre travail s’inscrit dans la durée et se distingue de celui des ONG d’urgence, autant qu’il le complète. Comprendre cette distinction, au même titre que la complémentarité qu’elle comporte, nous semble essentiel. En effet, alors que les premières interviennent à court terme dans des situations de conflit ou de catastrophe, les ONG de développement agissent dans le temps sur des projets structurels de développement. L’objectif visé étant de remédier durablement au déséquilibre mondial. Il s’ensuit que le travail de longue haleine ainsi mené se fait souvent à l’abri des projecteurs médiatiques. Avec justesse et des mots bien à elle, la journaliste Colette Braeckman résume cette réalité comme suit : « Au-delà de l’humanitaire, il y a le développement ; au-delà des actions spectaculaires et médiatiques, il y a la patience des jardiniers qui cultivent, au ras du sol, une meilleure compréhension entre les hommes et un monde un peu moins difficile à vivre. »

Un combat sur plusieurs fronts ! La particularité du CNCD-11.11.11 réside encore dans son approche résolument globale. Les causes de la pauvreté étant multiples, nous agissons sur l’ensemble des principaux enjeux du développement tout en reconnaissant leurs interrelations. De même, nous menons nos actions sur trois fronts intimement liés. Agir sur les causes profondes de la pauvreté passe inévitablement par l’interpellation des décideurs politiques au Nord car leurs actions ont un impact direct sur les conditions de vie des populations du Sud. Ainsi, grâce à une démarche indépendante et pluraliste qui interpelle le monde politique sur sa responsabilité en matière de solidarité internationale, nous portons les revendications des populations du Sud jusqu’au coeur même des instances décisionnelles nationales et internationales. Cette action politique passe inévitablement par l’action citoyenne, la dernière renforçant la première. Chaque citoyen ici, au Nord, façonne le monde par ses choix de vie, son mode de consommation et son action collective.

Considérant le citoyen comme acteur à part entière, notre rôle consiste aussi à l’aider à agir en connaissance de cause, et à le responsabiliser vis-à-vis du processus de développement : ce que nous faisons précisément à travers un travail permanent de sensibilisation et d’éducation au développement.

En complément à nos actions ici au Nord, nous finançons, à travers l’Opération 11.11.11, des projets et des programmes de développement en Afrique, Asie, Amérique latine et au Moyen-Orient. Aspirant à donner aux populations du Sud les moyens de leur propre développement, ces projets sont alignés sur les stratégies de nos partenaires du Sud. Ces derniers jouent un rôle essentiel sur le terrain. Du fait de leur ancrage social et leur connaissance du contexte local, ils sont les acteurs de changement de leur société. Ces partenariats se construisent et inscrivent leur action dans la durée, en vue de générer du changement social et politique.