Vision - conception

Une conception du développement en termes de droits

Pour le CNCD-11.11.11, si le développement doit répondre à des besoins concrets, il doit surtout être conçu en termes de droits. Les quatre points cardinaux de notre vision du développement sont l’accomplissement des droits humains fondamentaux, l’expansion de la démocratie, le respect de l’environnement et la diversité culturelle.

Ainsi, pour le CNCD-11.11.11, les politiques de développement et la coopération internationale doivent concourir à satisfaire les droits fondamentaux issus de la Charte universelle des droits de l’Homme.

Cette Charte inclut la Déclaration universelle des droits de l’Homme, le Pacte sur les droits civils et politiques et le Pacte sur les droits économiques, sociaux et culturels. Elle intègre donc le fait que les droits sont indivisibles : la démocratie renforce le développement socioéconomique et inversement.

En outre, pour le CNCD-11.11.11, les politiques de coopération au développement doivent s’appuyer sur des partenariats, c’est-à-dire qu’elles doivent renforcer le processus de collaboration entre les acteurs sociaux du Nord et du Sud.

Cela signifie que la construction de partenariats solides et durables fait partie intégrante du processus de développement, ce qui implique que les différentes missions (financement de projets, sensibilisation, interpellations politiques) s’inscrivent dans ce cadre et poursuivent cet objectif.

Dans cette optique, deux types de programmes sont principalement soutenus par l’Opération 11.11.11 : le programme « partenaires » et le programme « citoyenneté et démocratie ».