20 ans d’Oslo : la Belgique et l’UE doivent agir !

Vingt après la signature des Accords d’Oslo, le 13 septembre 1993, entre Yasser Arafat et Yitshak Rabin, l’espoir qu’ils ont suscité s’est enlisé du fait de la poursuite de la colonisation israélienne des Territoires palestiniens. La Belgique et l’Union européenne ont toujours condamné cette politique de colonisation, illégale au regard du droit international et principal obstacle à l’instauration de la paix et à une solution à deux Etats. Il est temps que le gouvernement belge passe des paroles aux actes !

« La Belgique et l’Union européenne doivent stopper leur soutien aux colonies illégales israéliennes et prendre des mesures concrètes concernant l’importation et la vente des produits des colonies. Les colonies israéliennes doivent également être exclues des relations bilatérales avec l’Etat israélien et un terme doit être mis à l’aide et aux transactions qui incluent les activités dans les colonies » estime Rabab Khairy, en charge du plaidoyer sur le Moyen-Orient au CNCD-11.11.11.

Plus de 500.000 colons israéliens vivent aujourd’hui en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est. Les négociations qui reprennent sous l’égide des Etats-Unis ont du mal à être prises au sérieux quand le gouvernement israélien annonce dans le même temps la construction de 1.200 unités de logement supplémentaires en Palestine.

Le CNCD-11.11.11 et son homologue flamand entendent dans les prochaines semaines susciter le débat sur les relations que les autorités belges et européennes entretiennent avec les colonies. Ceci en concertation avec des représentants de l’Union européenne, des Nations Unies et du gouvernement belge et en partenariat avec des représentants des sociétés civiles palestinienne et israélienne. « L’objectif de ce débat sera de considérer les mesures concrètes visant à mettre fin au soutien de la Belgique et de l’UE aux colonies illégales israéliennes » précise Rabab Khairy.

Contact

<auteur21|fiche>