Les femmes, la paix et le développement

En tant que lauréate ‘femme de paix 2010’, Sabine Kakunga, chargée de l’Afrique centrale au CNCD-11.11.11, a été reçue par le Roi le mardi 8 mai 2012 au château de Laeken. nous vous proposons d’écouter deux interviews qu’elle a accordées à La Première et à RCF.


Mise en ligne le 24 mai 2012
Actualités
© Giampaolo Musumeci 2011

Le titre est né d’une initiative de la Plateforme nationale ‘femme de paix 1325’ dont l’objectif est d’informer sur la résolution de l’ONU 1325 qui appelle à une plus grande implication des femmes au sein du processus de paix. Les « femmes de Paix 1325 » sont récompensées pour leur engagement de manière individuelle ou collective et non violente pour la paix, la réconciliation, les droits des femmes et le dialogue.

Employée au CNCD-11.11.11 depuis 2008, Sabine Kakunga coordonne la Plate-forme Afrique centrale et le collectif « Tous ensemble pour la cause des femmes en République Démocratique du Congo ». Celle-ci milite au quotidien pour la paix totale et durable, la justice, la lutte contre l’impunité et contre les violences sexuelles en RDC. Elle travaille également sur d’autres thématiques comme la gestion des ressources naturelles, l’annulation de la dette ou encore sur des questions touchant à l’agriculture, la sécurité alimentaire  , l’eau, l’éducation et la santé.

Le 12 mai 2012, Sabine Kakunga était interviewée sur La Première (RTBF) dans l’émission Afrik’Hebdo.

Le 4 juin 2012, c’était l’émission de RCF « Le monde est notre jardin », animée par David Pérès, qui la recevait.