Mallette pédagogique « Justice climatique »

Outils pédagogiques

Présentation

C’est quoi ?

  • La mallette regroupe des outils pédagogiques sous plusieurs formats sur le thème de la justice climatique (DVD Collector, outils « papiers » et outils internet).
  • Elle convient pour de nombreux types d’animation. L’ensemble des outils aborde les questions de développement et d’environnement à travers 3 ressources naturelles constituant des enjeux majeurs pour les populations du Sud : la terre, l’eau et la forêt.
  • Un guide de l’utilisateur (voir en bas de page) permettra à tout un chacun de s’approprier la thématique ainsi que les différents outils qui y sont insérés. L’ensemble de ces supports aborde les questions de développement et d’environnement à travers 3 ressources naturelles constituant des enjeux majeurs pour les populations du Sud : la terre, l’eau et la forêt.
  • La mallette invite également les élèves du secondaire à se mettre en action pour réduire leur empreinte écologique   et signer leurs propres accords climatiques !

C’est pour qui ?

  • L’enseignement secondaire supérieur
  • Tout groupe constitué d’un public de minimum 15 ans

Par qui ?

La mallette a été initiée et coordonnée par le CNCD-11.11.11. Les outils qui la composent ont été conçus par ses organisations membres actives en éducation au développement sur la thématique de la Justice climatique : Dynamo International, Entraide et Fraternité, Frères des hommes, Greenpeace, Ingénieurs Sans Frontières, Monde Selon les Femmes, Oxfam Magasins du Monde, Oxfam-Solidarité, Protos, Quinoa, SCI, SOS-Faim, mais aussi la CSC et la FGTB, et enfin le CNCD-11.11.11.

Commander la mallette

Vous désirez commander la mallette ?
C’est simple, rendez-vous sur le formulaire en ligne.

Prix : 25 €. Frais de port compris

Infos : education_at_cncd.be

Formations & journées de découverte

Que vous ayez acquis la mallette ou qu’elle interpelle simplement votre curiosité vous serez la/le bienvenu(e) aux séances de découverte. Vous aurez l’occasion d’y rencontrer une personne ressource du CNCD–11.11.11 avec laquelle échanger à propos des thématiques mises en avant. Ce sera également, pour nous, l’occasion d’écouter vos remarques et suggestions.

Formation à l’outil « Négociations climatiques »
Bruxelles - Jeudi 18 octobre 2012, 9h30 à 16h30. Où ? SCI, rue Van Elewyck 35 - 1050 Bruxelles. Prix : 10 Euros.
www.scibelgium.be/spip.php?rubrique154

Découverte de la mallette pédagogique
Namur - Mercredi 17 octobre 2012, 13h30-16h30. Où ? Centre l’Ilon - Place l’Ilon, 17 à Namur. Pour qui ? Personnes relais (enseignants, animateurs, éducateurs). Gratuit.
www.annoncerlacouleur.be/formation/decouverte-doutil-i-mallette-pedagogique-justice-climatique-cncd-111111

Autres formations

Des formations peuvent être organisées, à la demande, pour un groupe de minimum 5 personnes désireuses de faire de la mallette leur outil d’animation et de persuasion.

Informations et inscriptions : Alain De Mûelenaere, education_at_cncd.be, 02 250 12 60

Le contenu

Les outils papiers

Ceux-ci vous fournissent directement le matériel nécessaire à votre animation :
photolangage, quizz, etc., leurs formes sont variées et complémentaires.

« le climat change, et nous ? »

Jeu de rôles - CNCD-11.11.11
JPEG - 263.9 ko

Jeu de rôles - CNCD-11.11.11

Dans un premier temps, à partir d’un jeu de rôles, cette animation permet de comprendre que les principales victimes du réchauffement climatique ne sont pas les premiers responsables. Pour arriver à ce constat, les participants divisés en quatre groupes sont invités à se mettre dans la peau de pays, soit générateurs de CO2, soit victimes des effets du CO2. Après avoir pris connaissance d’une fiche comprenant un planisphère, des informations sur les pays qu’ils incarnent et un dessin humoristique de Pierre Kroll, les groupes se présentent les uns aux autres. Ils découvrent ce qui les relie et arrivent au constat qu’il existe une « dette climatique » des pays du Nord vis-à-vis des pays du Sud. Les deux groupes « victimes » sont alors invités à exprimer leurs revendications afin sortir de cette situation d’injustice, tandis que les deux groupes « générateurs » ont à y répondre en tenant compte des limites de leur mode de consommation actuel. L’ensemble du jeu permet de comprendre que notre modèle de production et de consommation, ainsi que les relations internationales, doivent être réformés en profondeur.

Dans un second temps, l’animation propose de réfléchir ensemble aux actions concrètes qui peuvent être menées individuellement et au niveau de la classe pour résoudre cette situation. Cette réflexion conduit les participants à mettre sur papier les engagements concrets qu’ils sont prêts à prendre en signant un « accord 11.11.11 » sur le climat, intitulé « Le climat change, mais nous aussi ! ». Les accords 11.11.11 sont mis en valeur sur le site internet du CNCD – 11.11.11 dans un espace dédié aux écoles secondaires.

« Environnement et inégalités Nord-Sud »

Photolangage - Frères des Hommes
JPEG - 263.7 ko

Photolangage - Frères des Hommes (www.freresdeshommes.org)

Le photo-langage permet d’aborder, avec un public d’adolescents ou d’adultes, la thématique environnementale en lien avec les inégalités entre pays développés et en voie de développement. L’objectif de ce photo-langage est de favoriser la réflexion sur notre mode de vie, afin de comprendre ses implications sur le reste de la planète, et de pouvoir ensuite élaborer des alternatives.

« La spirale des ressources »

Jeu d’images – Dynamo international
JPEG - 283.6 ko

Jeu d’images – Dynamo international (www.travail-de-rue.net)

« La spirale des ressources » est une introduction à l’impact social de la déforestation, permettant une réflexion approfondie sur les causes et solutions envisagées et envisageables.

Cet outil découpe le processus en étapes successives. Les participants doivent se rendre compte que l’une des causes de la situation précaire de la population en République démocratique du Congo est le pillage des ressources naturelles et, en particulier, la déforestation.

Nos besoins (meubles en bois, GSM,....) entraînent l’exploitation minière, la déforestation,… avec pour conséquences des guerres, des déplacements de population, le travail des enfants, l’appauvrissement de la population, etc.

Objectif : sensibiliser les plus de 15 ans à l’impact social de la déforestation.

« Carrés genre et développement durable »

Cartes à débat - Le Monde selon les Femmes
JPEG - 362 ko

Cartes à débat - Le Monde selon les Femmes (www.mondefemmes.org)

Animation à partir de phrases inductrices afin de déconstruire les stéréotypes de genre dans les questions de développement durable.

Il s’agit d’un outil pédagogique :

+ qui souligne les risques de stéréotypes femmes/hommes, Nord/Sud dans le développement durable ;

+ qui permet un débat, un échange de point de vue ;

+ qui apporte une réflexion sur l’égalité, sur le genre.

« Derrière l’écran. La face cachée du numérique »

Quizz - Cellule Rise/CSC
JPEG - 255.8 ko

Quizz - Cellule Rise/CSC (www.rise.be)

Le présent outil vise à informer le public (et en particulier les étudiants du cycle secondaire supérieur et les délégués en entreprises) sur les impacts sociaux et environnementaux des produits électroniques de grande consommation.

Il se compose de deux volets distincts. Un texte de fond détaille de façon didactique les impacts de l’électronique en termes de consommation énergétique, de consommation des ressources naturelles et d’exploitation sociale dans les pays du Sud. Le second volet consiste en un questionnaire général portant sur ce texte de fond (Cf. infra le « déroulement de l’animation »).

Un lien explicite sera fait avec la campagne internationale Make It Fair, qui vise à dévoiler les pratiques sociales en vigueur chez les fournisseurs des grandes marques de l’électronique (Apple, Asus, Nokia, Dell…).

Les participants peuvent disposer de cet outil, soit via Internet sur le site de RISE, soit sur papier s’ils ne disposent pas d’ordinateurs.

Cet outil a été développé de manière complémentaire avec celui de nos collègues de la FGTB (Cellule RISE Environnement/mobilité) qui porte, lui, sur les questions des enjeux sociaux et environnementaux des agrocarburants. Ils peuvent donc être exploités de la même façon.

« Les agro-carburants : FBI (Fausse Bonne Idée) ? »

Quizz - Cellule Rise/CSC
JPEG - 274.9 ko

Quizz - Cellule Rise/CSC (www.rise.be)

Quizz d’une vingtaine de questions sur : l’impact du développement des agrocarburants comme élément de réponse valable ou non au changement climatique, les conséquences du développement des agrocarburants pour les populations du Sud (réquisition de terres agricoles, hausse des prix de l’alimentation,…), ainsi que pour les travailleurs du Sud actifs dans ce secteur (problématique du travail décent). Les impacts au Nord sont également évoqués : la rareté des ressources (alimentaires et autres) et les dérives spéculatives frappant les marchés mondiaux des denrées alimentaires et ayant une influence négative sur le pouvoir d’achat, en particulier sur celui des populations les plus précaires. L’outil fait aussi le lien avec la mobilité durable et questionne des pistes alternatives comme la « mobilité électronique » (en vue de créer un pont supplémentaire avec l’outil développé par la CSC).

Les participants peuvent disposer de cet outil soit sur le site web du RISE soit sur papier. Il s’agit d’un texte de fond résumant les enjeux des agrocarburants, et présentant un certain nombre de données de base.

L’objectif du quizz est de permettre aux participants, étudiants du cycle secondaire supérieur ou délégués en entreprises, de parfaire leurs connaissances sur ce sujet et d’abandonner, le cas échéant, certaines idées préconçues.

Cet outil a été développé de manière complémentaire avec celui de nos collègues de la CSC (Cellule RISE) qui porte sur les enjeux sociaux et environnementaux liés au développement de l’industrie électronique. Les deux outils ont été développés en parallèle à partir du même modèle et peuvent donc être exploités de la même façon.

Les outils films-documentaires

Vous trouverez ici des productions audiovisuelles qui couvrent les thématiques portées par la campagne « Justice climatique ».

JPEG - 179.7 ko

« La malédiction des ressources »

26’ - CNCD 11.11.11

CNCD 11.11.11

Synopsis : Les nombreuses ressources naturelles des pays du Sud sont exploitées par les pays du Nord et surtout leurs entreprises, sans que des dividendes ne permettent un quelconque développement socio-économique au Sud. Ces ressources sont donc une vraie richesse… pour le Nord, mais une véritable malédiction pour le Sud. Le documentaire explore l’impact de ce « pillage » sur les populations, sur l’environnement et plus largement sur le climat à l’échelle mondiale. De la République démocratique du Congo à l’Equateur, des forêts au pétrole, c’est notre modèle de société qui est remis en cause. Un modèle de consommation vorace qui conduit notre planète dans une impasse. L’urgence de la situation nous pousse à nous engager dès à présent vers une transition socio-écologique et une justice climatique au Nord comme au Sud !

Mots clés : pétrole – pollution - forêts – pillage – communautés locales – exploitation – impact - Equateur – République démocratique du Congo

Durée : 26’

« De plein fouet : le climat vu du Sud »

52’ - CNCD 11.11.11

CNCD 11.11.11

Synopsis : Les changements climatiques font déjà des millions de victimes. Pas chez nous, mais dans le Sud. Agriculteurs, éleveurs et pêcheurs se plaignent de saisons « déréglées », de pluies torrentielles et de cyclones dévastateurs, de graves sécheresses et du manque d’eau douce. La pauvreté grandissante pousse beaucoup d’entre eux à partir vers des endroits encore « vivables »…

Le documentaire “De plein fouet : le climat vu du Sud” s’attache à relever les dégâts des changements climatiques au Burkina Faso, au Togo, en Équateur et au Bangladesh. Des dizaines de victimes et des experts témoignent de la pauvreté galopante. Ce qui apparaissait auparavant uniquement comme un problème environnemental se révèle être une catastrophe humanitaire silencieuse. La nécessité de limiter les changements climatiques est évidente, mais cela ne suffira pas : le réchauffement est déjà là et le Sud n’a pas d’autre choix que s’y adapter.

Mots-clés : Burkina Faso, Togo, Equateur, Bangladesh, agriculteurs, sécheresses, inondations, migrations, adaptation

Durée : 52’

« Avis de tempête sur l’agriculture »

7’ - Entraide et Fraternité

Entraide et Fraternité (www.entraide.be)

Synopsis : Un reportage nous emmène à la découverte des problématiques rurales de Madagascar. La vie des paysans sur cette île de beauté est de plus en plus difficile ; les typhons, les aléas du climat mettent les récoltes en péril. Le manque d’accès aux marchés, la pauvreté, la fluctuation des prix des matières premières sont également des freins à la souveraineté alimentaire des paysans. Mais des solutions existent.

Mots clés : Madagascar, pénurie alimentaire, aléas climatiques, traditions ancestrales, libéralisation, formations techniques agricoles.

Durée  : 7’

« Le réchauffement climatique : une question de développement »

13’ – SOS Faim

SOS Faim (www.sosfaim.be)

Synopsis  : Tourné en 2009 à Ouagadougou, ce documentaire illustre le travail de plaidoyer des organisations paysannes d’Afrique de l’Ouest auprès des parlementaires européens. Leur principale revendication est la reconnaissance de la responsabilité des pays occidentaux dans les dérèglements climatiques qui touchent les pays du Sud et notamment les petits producteurs du Sahel. Concrètement, ils réclament d’une part, un engagement plus fort de la part des pays occidentaux dans la lutte contre les changements climatiques et d’autre part, davantage de moyens au Sud pour s’adapter à ces changements. Car aujourd’hui, on ne peut penser le développement sans tenir compte de l’aspect climatique…

Mots-clés : agriculture, Sahel, plaidoyer, responsabilité du Nord, adaptation

Durée : 13’

« La déforestation : si loin, si proche »

3’ - Greenpeace

Greenpeace (www.greenpeace.be)

Synopsis : Trois régions du monde abritent de vastes zones de forêts tropicales intactes : l’Amazonie, le Bassin du Congo et l’Asie du Sud-Est. Pour la planète, ce sont de véritables « poumons verts ». (On trouve également de grands massifs forestiers en Russie et au Canada). Malheureusement, ils sont en danger. La destruction et la dégradation des forêts sont responsables de jusqu’à 20% des émissions de gaz à effet de serre planétaires qui eux, contribuent aux changements climatiques. Chaque année, une superficie équivalente à celle de la Grèce disparaît. Les causes de la déforestation sont complexes : en Amérique du Sud, l’élevage bovin et la culture du soja figurent parmi les principaux responsables de la destruction. En Afrique centrale, c’est l’industrie du bois, combinée à l’agriculture et à une démographie galopante, qui est en cause. Enfin, en Asie du Sud-Est, la production de bois, de pâte et papier et d’huile de palme provoque des dégâts considérables.

Cependant, il est possible d’identifier un dénominateur commun à cette destruction : nos modes de consommation occidentaux. Nous n’en sommes pas toujours conscients mais pour satisfaire nos besoins quotidiens, nous aggravons la problématique des changements climatiques.

Mots clés : forêt tropicale, déforestation, dégradation, changement climatique

Durée : 3’

« La gestion environnementale des déchets, les solutions d’un Sud qui bouge »

9’ - Ingénieurs sans frontières

Ingénieurs sans frontières (www.isf-iai.be)

Synopsis : En prenant la situation générale d’une ville en développement comme Kigali, le reportage présente les problèmes auxquels sont confrontées les villes qui connaissent une croissance économique trop rapide, notamment la gestion des déchets et le déboisement pour l’énergie et l’agriculture lié à l’accroissement soudain de la population. Les initiatives locales sont nombreuses afin de pallier à ces problèmes, mais souvent, les acteurs sont désorganisés et dépourvus de moyens. Les collaborations Nord-Sud permettent de mettre en œuvre des projets innovants comme la conception d’un combustible alternatif à base de pelures de bananes récoltées auprès des ménages de Kigali, un sorte de substitut au charbon de bois. La conception et la mise en œuvre de la technique par les acteurs du Sud sont primordiales pour qu’il y ait une réelle appropriation locale des initiatives lancées. Ce modèle de développement local pourrait d’ailleurs être exporté dans les pays du Nord, eux-mêmes gros consommateurs d’énergie et producteurs de déchets. Ce projet constitue un modèle alternatif de collaboration durable et de consommation énergétique propre, modèle qui offre une réponse aux enjeux planétaires de la production de déchets, de la déforestation et des relations inégalitaires entre le Nord et le Sud.

Mots clés  : Déchets – Energie – Déforestation – Bananes - Rwanda

Durée : 08’48

« La era del buen vivir »

52’ – Quinoa

Quinoa (www.quinoa.be)

Synopsis : Guatemala, 2010. Dans un contexte de système économique néolibéral où les difficultés d’accès à la terre, le pillage des ressources naturelles, la globalisation de la société de consommation, la destruction des écosystèmes et l’impact du réchauffement climatique menacent la survie des communautés mayas et leur souveraineté alimentaire, des acteurs citoyens proposent d’autres voies de développement rural. Ces dynamiques locales se veulent ancrées dans l’identité culturelle du peuple maya et dans les liens communautaires, en harmonie avec la terre et porteuses d’autonomie. Ce documentaire veut mettre en valeur ces initiatives qui offrent des solutions pour la souveraineté alimentaire des paysans guatémaltèques : protection des semences de variétés anciennes, formation de promoteurs communautaires en agroécologie  , promotion de systèmes d’agroforesterie hérités de la civilisation maya, lutte collective pour l’accès à la terre...

Au-delà du constat et des alternatives concrètes, se dessine aussi une toute autre conception du développement que celle imposée par l’Occident aux peuples indigènes.

Mots clés : Maya, Guatemala, alternatives, souveraineté alimentaire, agriculture durable, genre, semences, autonomie

Durée : 52 minutes

« Palestine, une terre privée de son eau »

10’ - CNCD 11.11.11

CNCD-11.11.11

Synopsis : Dans les Territoires palestiniens, région aride mais riche en nappes aquifères, l’accès à l’eau de la population palestinienne est contrôlé par l’occupant israélien. Le documentaire se déplace à travers les territoires palestiniens, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, pour rendre compte des différentes formes de contraintes rencontrées par la population locale pour accéder aux ressources naturelles qui lui reviennent. Partout, c’est le secteur agricole qui en est la principale victime - et avec lui toute l’économie palestinienne. Dans la Vallée du Jourdain, ceci a pour conséquence l’exode des habitants palestiniens au profit des exploitations agricoles des colons israéliens qui monopolisent l’entièreté des ressources en eau de la région.

A travers le documentaire, 2 modèles d’exploitation agricole se font face. Un modèle agricole, celui des colonies israéliennes, peu soucieux de la durabilité de cette ressource essentielle à la vie, mais ayant une vision de profit à court terme, par une production intensive et gourmande en eau, avec des produits agricoles non adaptés à l’aridité de la région, mais destinés à l’exportation. Et un modèle agricole palestinien qui tente de s’adapter à la raréfaction de l’eau qui lui est imposée par l’occupant et par la nature en développant une exploitation économe en eau, à travers notamment l’utilisation de semences traditionnelles pluviales davantage destinées à la consommation locale.

Le film décrit également l’irréversibilité de ce phénomène s’il n’y est pas mis un terme rapidement et se termine sur la nécessité d’une gestion durable et au niveau régional, chose qui ne pourra se réaliser qu’avec la paix dans la région.

Mots clés : Eau, Palestine, agriculture, modèle d’exploitation durable, exode, contrôle des ressources, production intensive

Durée : 13’

Les outils internet

Cette appellation reprend :

  • des outils téléchargeables : via le lien URL vous pourrez directement parcourir le déroulé de l’animation et les documents nécessaires à sa bonne réalisation. Notre souhait étant d’éviter une utilisation excessive de papier, l’impression se fera par vos soins, si vous utilisez cet outil.
  • Des outils « en ligne » : l’animation se fait directement sur le lien URL. Vous pouvez également télécharger certains dossiers et les utiliser de manière indépendante.
  • Un outil « in situ » : vous pouvez réaliser une visite virtuelle du lieu de l’animation sur le lien URL. Cependant, l’animation se fait dans les ateliers d’immersion de l’organisation. A vous de prendre RDV et d’y amener votre classe !

« Le jeu de la ficelle »

Quinoa
JPEG - 294.8 ko

Quinoa (www.quinoa.be)

Présentation : le jeu de la ficelle est un outil qui permet de visualiser et de « modéliser » les liens entre notre consommation alimentaire, les éléments qui déterminent notre mode de consommation et les impacts environnementaux, sociaux, politiques et culturels de notre modèle de société.

Le jeu est entièrement téléchargeable sur : www.quinoa.be/Jeu-de-la-ficelle

Mots clés : modèle de consommation/production, mondialisation, alimentation, approche systémique, interdépendances N/S, local-global, engagement citoyen.

Matériel : ficelle (+/-100m) – fiches identités – grand local modulable.

Durée  : minimum une demi -journée (3h)

« Pourvu que ça dure. L’eau et l’empreinte écologique »

Oxfam – Magasins du Monde

Oxfam – Magasins du Monde (www.oxfammagasinsdumonde.be)

JPEG - 134.3 ko

Présentation : cet outil a pour objectif de sensibiliser les jeunes aux enjeux liés aux thématiques de l’eau et de l’empreinte écologique. Il est composé de deux reportages dynamiques et de carnets pédagogiques d’exploitation.

Les reportages ont été réalisés par des jeunes et pour des jeunes. Le premier traite de l’eau, et le second de l’empreinte écologique. Ils font 12 minutes chacun, et sont eux-mêmes découpés en plusieurs petites séquences thématiques (par exemple : l’eau en bouteille et l’eau du robinet ; l’eau au Maroc ; l’eau de pluie ; qu’est-ce que l’empreinte écologique ; inégalités d’empreinte, l’habitat groupé ; etc).

Les carnets pédagogiques proposent des infos de fond sur les thématiques, ainsi que de nombreuses pistes d’exploitation pour aborder ces thématiques au sein de divers cours (français, histoire, géo, sciences, etc.).

Mots clés : eau, empreinte écologique, développement durable.

Matériel  : vidéos et dossiers PDF téléchargeables sur : www.omdm.be/dvd-pedagogique. Le DVD est également disponible en prêt, gratuitement, auprès du service éducation d’Oxfam-Magasins du monde.

Durée : séquences vidéo : 2 fois 12 minutes. Animations : durées variables.

« Nous on se mouille »

Protos
JPEG - 296.2 ko
« Nous on se mouille »

Protos (www.protos.be)

Présentation : Site web pédagogique développé par PROTOS et Iles de Paix, composé de 37 fiches. Chaque fiche se présente selon le même canevas : un recto informatif et un verso qui propose des exercices de fixation des acquis. On trouve aussi, en lien avec ces fiches, un manuel pour le professeur, 23 reportages audiovisuels, un reportage audio et trois animations. Les reportages traitent de la thématique de l’eau au Nord et au Sud. Ils montrent que l’eau est indispensable dans de nombreux métiers, notamment dans le secteur industriel. Des bonnes initiatives, professionnelles comme individuelles, qui permettent d’économiser de l’eau sont expliquées. Les pays du Sud sont aussi abordés. Un micro-trottoir réflexif (« faut-il aider le Sud ? ») côtoie des reportages informatifs (le prix de l’eau, les conflits liés à l’eau, les aides directes et indirectes au développement).

Exploitation : le matériel décrit ci-dessus existe en version physique, coffret à commander auprès du service « éducation mondiale » de PROTOS mais également en version digitale sur le site Internet www.nousonsemouille.be. Plus qu’une vitrine de diffusion du matériel, le site est un véritable instrument de gestion de l’information. Le professeur peut en effet s’en servir pour organiser ses cours en sélectionnant et téléchargeant certains éléments dans une page personnelle accessible aux élèves d’une classe précise. Contrairement à la version physique, la version digitale permet d’être mise à jour grâce à des ajouts de ressources pédagogiques additionnelles. Il est donc conseillé de consulter régulièrement le site.

Mots clés  : eau, climat, développement

Matériel  : site web, reportages audiovisuels

Durée  : selon l’usage

« Les négociations climatiques »

SCI Projets Internationaux
JPEG - 102 ko

SCI Projets Internationaux (www.scibelgium.be/)

Présentation : un groupe (minimum 15 personnes) qui représente la population mondiale, des chaises et des feuilles réparties selon les richesses et l’empreinte écologique et enfin une table, celle des négociations… Autour de cette table, les représentants de différentes régions se retrouvent afin de parvenir à un accord. Il s’agit de trouver des solutions aux divers problèmes posés par la crise climatique en tenant compte de l’urgence de la situation, des contraintes liées au contexte propre de chaque région et des revendications des autres : un vrai défi !

Ce jeu de rôles permet aux participants de prendre conscience des enjeux de la crise climatique et de développer leurs capacités d’argumentation et de négociation.

Objectifs pédagogiques :

+ visualiser les inégalités mondiales en termes de répartition des richesses et d’empreinte écologique ;

+ mieux connaître les enjeux des négociations climatiques, la position et les arguments des différents acteurs ;

+ développer ses capacités à défendre sa position, à négocier ;

+ formuler des pistes d’action concrètes (individuelles et collectives).

« Carrefour du monde Bolivie »

Oxfam Solidarité
JPEG - 253.7 ko

Oxfam Solidarité (www.oxfamsol.be)

Présentation : Il s’agit du seul outil pour lequel vous devez vous déplacer. En plein cœur de Bruxelles, Oxfam-Solidarité vous accueille dans ses ateliers d’immersion. Les participants effectuent un parcours interactif dans un décor grandeur nature (300m2) autour d’un jeu de rôles. L’atelier Bolivie convoque les participants à un grand sommet sur le climat et les droits de la terre-mère. La Bolivie est le pays d’Amérique du Sud le plus touché par les effets du changement climatique : fonte des glaciers, inondations, sécheresses, …

L’atelier Bolivie propose :

+ de découvrir le quotidien des habitants des différentes régions du pays et de constater les conséquences des changements climatiques sur leur vie de tous les jours ;

+ de participer ensuite à un grand sommet international sur le climat pour y faire entendre sa voix et chercher ensemble des solutions ;

+ de réfléchir sur les liens entre ces changements climatiques et nos modes de production et de consommation.

Après le jeu de rôles, une phase d’analyse permettra de mieux comprendre où sont les responsabilités, quelles solutions durables envisager. L’accent est mis sur le fait que les pays les moins responsables historiquement des changements climatiques sont les plus vulnérables à ces changements ; une injustice qui aggrave encore le déséquilibre des relations Nord/Sud.

La dernière partie de l’atelier cherche à susciter une réflexion auprès des participants sur leurs possibilités d’actions ici, à leur niveau. Des outils à cet effet leur sont proposés. Pour une petite visite virtuelle : www.oxfamsol.be/fr/Atelier-Bolivie.html

Mots clés : Bolivie, changement climatique, agriculture, sécurité alimentaire  , souveraineté alimentaire, modèle de développement, concept du « Vivir bien ».

Matériel :
+ un décor de 300m2 qui est une reconstitution « life » de la Bolivie
+ différents reportages audiovisuels et outils multimédias
+ une trentaine de profils pour le jeu de rôles
+ différents jeux pour l’analyse : jeu des 5 bonhommes pour la répartition des richesses dans le monde, l’empreinte écologique,… .

Durée : 3 heures

Comment exploiter les outils pédagogiques ?

Idéalement, l’animation sera précédée d’une brève introduction de l’outil pédagogique comme étant un outil de sensibilisation qui s’inscrit dans la campagne 11.11.11 « Justice climatique ».

Pour cela, vous pouvez vous référer à la première partie du guide l’utilisateur (voir ci-dessous)

Ensuite, quelques mots sur l’association, ONG qui a produit cet outil permettront de poser les bases de l’animation.
Vous trouverez quelques lignes de présentation de la structure sur chaque fiche outil.

Chaque fiche vous propose d’autres outils en lien avec la thématique. Cela vous permet de prolonger cette activité par la projection d’un film-documentaire ou par une autre animation autour d’un support « papier » ou internet.

Proposition d’exploitation des outils films-documentaires

La projection peut être suivie d’un mini-débat autour de l’une ou l’autre des questions posées par le documentaire en termes de compréhension dans un 1er temps puis en termes d’argumentation d’avis pro/contra.
Chaque fiche vous propose des « questions de compréhension » et des « questions de débat » spécifiques au film-documentaire concerné.

Cette projection peut déboucher sur un travail personnel ou en groupe lié à la matière enseignée.

Voici quelques suggestions :

  • Sciences humaines/français : une dissertation sur la question posée par le documentaire et/ou un résumé du film-documentaire et des avis émis lors du débat en exprimant une opinion personnelle.
  • Géographie : un travail de recherche à partir d’une carte qui exprime au mieux une des questions soulevées par le film documentaire.
  • Communication : un travail personnel sur le découpage séquentiel du film/documentaire à présenter et critiquer en identifiant le message clé que le film documentaire veut faire passer.

Le guide d’utilisateur