Menaces sur les droits humains et défis des mouvements sociaux au Guatemala

Entraide et Fraternité et la Plate-forme Amérique latine & Caraïbes du CNCD-11.11.11 vous invitent à une rencontre – débat sur le Guatemala avec Lydia Santos et Leonicia Pocop.

Alors que le Parlement Européen vient d’adopter ce 16 février une importante résolution sur le Guatemala concernant les défenseurs des droits humains (DH)[1], les organisations de la société civile du Guatemala, relayées par les ONG belges et internationales, dénoncent une augmentation inquiétante des violations de DH et des menaces sur les organisations sociales et sur la justice guatémaltèque. En effet, entre janvier et novembre 2016, 223 agressions, 14 assassinats et 7 tentatives de meurtre de défenseurs des DH ont été recensées et 2017 a déjà vu l’assassinat de 2 défenseurs au Guatemala. Beaucoup dénoncent les liens entre investissements des multinationales dans les secteurs des barrages hydroélectriques, de l’agro-industrie ou des mines et cette recrudescence des violations et menaces, notamment sur les femmes et les populations indigènes. La société civile guatémaltèque et les communautés indigènes tentent de s’organiser face à ces menaces et proposent des alternatives basée sur le « Buen vivir ».

Interventions de (en espagnol, avec interprétation vers le français) :

  • Lydia Santos : « les principaux défis du mouvement social guatémaltèque dans le contexte de libéralisation économique ».
    Diplômée en anthropologie et investigation sociale et en gestion d’organisations sociales, Lidia Santos est aussi une femme fortement engagée avec le mouvement populaire et indigène du Guatemala. Lydia Santos travaille pour l’ONG guatémaltèque SERJUS (Service Juridiques et Sociales) qui se focalise sur l’accompagnement spécifique des associations paysannes et de faire un travail de plaidoyer auprès des pouvoirs publics.
  • Leonicia Pocoq (A confirmer) : « les défis du mouvement des femmes indigènes ».
    Leonicia Pocop, assistante sociale de formation, est présidente de l’organisation COINDI (Coopération Indigène pour le Développement Intégral), réseau de 42 communautés mayas du département de Sololá (sud-ouest du Guatemala). Le parcours de Leonicia Pocop est plein d’engagements militants en faveur du respect des droits socio-économiques et politiques des femmes mayas. Elle a été présidente du Conseil des Organisations Mayas du Guatemala (COMG) et est fondatrice du réseau des femmes mayas « Uniendo pensamientos ». Entraide et Fraternité et l’opération 11.11.11 soutiennent un projet de femmes dans le département de Sololá avec COINDI.

Débat avec la salle.

  • Ajouter à votre agenda 21/03/2017 12:30 21/03/2017 14:00 Europe/Brussels Menaces sur les droits humains et défis des mouvements sociaux au Guatemala Entraide et Fraternité et la Plate-forme Amérique latine & Caraïbes du CNCD-11.11.11 vous invitent à une rencontre – débat sur le Guatemala avec Lydia Santos et Leonicia Pocop. En savoir + sur cncd.be : http://www.cncd.be/Menaces-sur-les-droits-humains-et-1141 En savoir + sur Facebook : 9 Quai du Commerce, 1000 Ville de Bruxelles, Belgique DD/MM/YYYY
  • Retrouver cet événement sur
  • Je m'inscris
Siège du CNCD-11.11.11
9 Quai du Commerce, 1000 Ville de Bruxelles , Belgique
21/03/2017
De 12:30 à 14:00
Entrée gratuite. Merci de confirmer votre présence.
Stéphane Compère
stephane.compere@cncd.be
02 250 12 48