Où va l’argent ?

Comment sont affectés les fonds de l’Opération 11.11.11 ?

65

65%

65% des fonds sont destinés au programme partenaires, c’est-à-dire aux programmes et projets de développement dans le Sud portés par les ONG membres du CNCD-11.11.11. Chaque année, une quarantaine de programmes portés par une trentaine d’ONG sont ainsi financés en Afrique, en Asie, en Amérique latine ou au Moyen Orient.

15

15%

15% des fonds sont destinés au programme citoyenneté et démocratie, c’est-à-dire à des programmes de soutien de réseaux d’organisations de la société civile du Sud, directement portés par le CNCD-11.11.11 dans les pays en développement. Chaque année, une dizaine d’organisations sont ainsi financées par ce programme.

20

20%

20% des fonds sont destinés au programme d’éducation permanente, c’est-à-dire à des campagnes de sensibilisation et d’interpellation des décideurs politiques en Belgique mis en oeuvre par le CNCD-11.11.11, ses groupes locaux de volontaires et ses organisations membres. L’objectif est de susciter des changements structurels au niveau des politiques nationales, européennes et internationales en faveur du développement durable.

Des frais réduits

Le CNCD-11.11.11 cherche à réduire au maximum le coût des produits mis en vente, tout en garantissant qu’ils respectent les critères du commerce équitable, du travail décent et du développement durable. Nous veillons ainsi à ce que le coût de fabrication des produits vendus pendant l’Opération 11.11.11 ne dépasse pas 10% du prix de vente. En outre, les frais d’organisation de l’Opération 11.11.11 sont limités à 19% des recettes totales.

Un effet de levier qui multiplie l’impact des dons dans le Sud !

Pour chaque euro donné, trois euros sont en réalité investis dans les programmes de développement dans le Sud ! Par différents mécanismes de soutien public, la récolte est en effet triplée ! Explications : les programmes Sud de l’Opération 11.11.11 sont d’abord doublés par Wallonie-Bruxelles International (WBI).

En plus de cela, un second effet de levier permet aux ONG d’utiliser ces fonds pour obtenir auprès de la Coopération belge un cofinancement plus important pour leurs projets.

Au final, pour chaque euro récolté auprès des citoyens belges par l’Operation 11.11.11, ce sont 3 euros qui vont dans le Sud.