Pérou : appui aux communautés shawis pour la mitigation et l’adaptation au changement climatique

Pérou : appui aux communautés shawis pour la mitigation et l'adaptation au changement climatique
© Stéphane Compère 2017

Les communautés shawis vivent au bord du fleuve Paranapura - Yurimaguas. Leur économie dépend de l’agriculture (manioc, banane, maïs, haricot, ananas, papaye, coton et le tabac), la chasse et la pêche. Avec des services de l’Etat quasi inexistants et un Indice de développement humain (IDH) de 0,32, la région se situe parmi les moins développées du pays. Les Shawis forment un groupe ethnique avec un haut taux d’analphabétisme, 52% du total de la population dont 63% de femmes. La plupart des communautés vivent isolées et leurs seules voies de communication avec les villes sont les rivières et le transport en bateau (trois heures ou 18 heures pour les plus éloignées). Les Shawis sont légalement reconnu comme Communauté native. Malgré cela, ils ne possèdent pas les titres de propriété de leur terre.

Traditionnellement les Shawis ont vécu en petit groupe familial qui comprend jusqu’à trois générations. Le peuple a pratiqué l’agriculture de coupe et brulis. Ancestralement chaque famille pouvait choisir un morceau de terre, couper les arbres et cultiver celle-ci de façon séquentielle. D’abord, on cultive le maïs, ensuite le manioc et pour finir la banane. Ces parcelles pouvaient produire pendant 3 ans en moyenne. Par la suite ils laissaient le terrain en jachère. Les Communautés shawis ont leurs propres autorités, reconnues comme autorités traditionnelles. Toutefois, il existe d’autres autorités indigènes « modernes » qui vont jouer le rôle d’articuler l’organisation indigène avec l’administration publique. Dans la cosmovision shawis, l’organisation indigène n’a pas un leadership unique, c’est plutôt un système de représentation basé sur la tradition et les compétences des uns et des autres en fonction des évènements. Leur mode de vie est en crise à cause de la pénétration dans leurs territoires des groupes, personnes et entreprises qui convoitent leurs ressources naturelles. L’abattage systématique des arbres de la part des entreprises ou de bûcherons opérant dans l’illégalité, les entreprises pétrolières et minière. Ceci a provoqué des protestations contre les autorités et mobilisations vers la région et la capitale pour demander aux pouvoirs publics des restrictions à l’action des entreprises.

Concrètement :
Le projet vise à former 40 communautés shawis sur l’environnement et le développement durable. Il promeut des alternatives sociales et économiques qui intègrent des mesures de mitigation et d’adaptation au changement climatique. Ce qui se traduira pour la définition de 40 plans de développement et la mise en place d’une campagne d’information et sensibilisation sur les plans de développement.

Nom
Elaboration de Plans communautaires pour la mitigation et l’adaptation au changement climatique des communautés shawis du Paranapura –Yurimaguas-Pérou
Pays, région-s Pérou
Tags Climat, peuples indigènes, Education
Organisation membre Mouvement d’Actions à Travers-Monde (MATM)
Partenaire-s
L’Association de Gestion et Développement du Paranapura
Année 2016 - 2017
Financement par l'Opération 11.11.11
2016 : 3.577€ - 2017 : 425€
Programme Programme ’Partenaires’
Code
15014