Séminaire « Quelle transition ? »

Le 17 mai 2011, en collaboration avec des membres du Forum social de Belgique et son homologue flamand 11.11.11, le CNCD-11.11.11 organisait à Bruxelles un séminaire sur la transition pour un monde socialement juste et écologiquement soutenable. Nous vous en proposons ci-dessous un compte-rendu complet.

Séminaires & conférences
Creative Commons - Sébastien Brulez 2011

Introduction

Les capacités de la planète sont limitées, et notre modèle de développement est arrivé au bout de ses incohérences : nous aurions déjà besoin de plusieurs planètes, et le fossé des inégalités ne cesse de s’accentuer… La prospérité matérielle dans laquelle nos sociétés vivent montre que là n’est pas la clef du bonheur. Qui plus est, cette prospérité n’a pas de sens si elle ne bénéficie qu’à une minorité : 4/5 de la population mondiale, au Sud, mais aussi au Nord, vit dans des conditions difficiles en termes de précarité d’emploi, d’accès à l’éducation, aux soins de santé,… Cette prospérité a encore moins de sens si elle entame les conditions de la prospérité de demain en épuisant les réserves de ressources naturelles.
Le capitalisme vert, le transfert des technologies inadaptées, ainsi que la marchandisation des ressources naturelles (eau, air, biodiversité,…) et les autres solutions de marché montrent déjà leurs limites. Elles ne sont pas la solution à la crise systémique   actuelle. Par contre, de nombreuses pistes de solution émergent, tant concrètement que plus philosophiquement, tant au niveau local qu’au niveau global.
Lors de ce séminaire, nous avons cherché à poser la problématique de la transition dans toute la richesse de sa diversité, voire dans toute sa complexité. Commençant par la question énergétique qui illustre bien le dilemme entre développement socio-économique et environnement, nous avons ensuite questionné l’amélioration de bien-être par le biais de nos modes de consommation et de production. Le rapport à l’agriculture et à l’alimentation, le rapport aux autres biens de consommation et à l’utilisation des ressources, et le rapport au travail étaient les 3 axes au cœur de la réflexion, tant au niveau local qu’au niveau global. Nous avons enfin élargi la réflexion au cadre des relations internationales, en particulier dans la perspective de la coopération au développement et du prochain Sommet de la Terre à Rio en 2012.
L’heure est à la valorisation d’autres modes d’amélioration du bien-être, au Nord comme au Sud, socialement justes et écologiquement soutenables. Quelle transition ? Et comment ? Ce séminaire, qui s’inscrit dans le cadre de la campagne du CNCD-11.11.11 sur le climat et les ressources naturelles, a été l’occasion d’entamer une réflexion ensemble.

Contact

Véronique Rigot
Chargée de recherche & plaidoyer 'Environnement et Développement'
Département 'plaidoyer'
+32 (0)2 250 12 39 / +32 (0)479 46 65 28