PAC - Agir pour la Culture

Rue Joseph Stevens, 11 1000 Bruxelles
+32 2 545 79 11
info@pac-g.be
Pac-g.be

Présence et Action Culturelles (PAC) - Agir pour la culture

Avec une douzaine de régionales et plus de 200 sections locales en activité, « Présence et Action Culturelles », PAC en abrégé, compte parmi les plus importants mouvements d’éducation permanente reconnus en Communauté francophone.
Ses racines idéologiques plongent naturellement dans l’histoire de l’éducation populaire socialiste, son appartenance clairement revendiquée à la mouvance socialiste et progressiste va de pair avec son ancrage culturel dans un monde associatif féru de citoyenneté responsable.
Son principal objet social, développer la promotion socioculturelle des travailleuses et travailleurs tant en augmentant leurs connaissances qu’en améliorant la qualité de leurs loisirs, rejoint évidemment les buts mêmes de l’éducation permanente : l’analyse critique de la société, la stimulation d’initiatives démocratiques et collectives, le développement de la citoyenneté active et l’exercice des droits sociaux, culturels, économiques et environnementaux.

Thématiques de prédilection

Les quatre thématiques d’action de PAC forment un socle idéologique cohérent et traduisent des orientations stratégiques prises depuis de nombreuses années, même si toutes les actions locales de proximité du réseau territorial irriguant le Mouvement n’entrent pas nécessairement dans ces cadres de référence thématiques.
Parmi ceux-ci, celui qui s’intéresse aux « Grands enjeux culturels », l’émergence et l’extension de la démocratie culturelle entre autres, en est certainement le noyau.
« Art, création et politique » et « Education politique citoyenne » sont d’autres thèmes porteurs.
Mais on retiendra particulièrement ici le thème des « Solidarités », plurielles et interculturelles, qui voient PAC se préoccuper tant du sort alarmant des demandeurs d’asile et autres sans-papiers en attente de régularisation que de la problématique humanitaire en Palestine, ou encore de la nécessité de favoriser l’expression culturelle et créative des plus démunis à travers des missions d’animation sociale itinérante du type Ecrivain Public