Programmes & partenariats

Liste des programmes et partenariats financés par l’Opération 11.11.11

173

projets

Le nombre de projets financés par l'Opération 11.11.11

11

partenariats

Le nombre de partenariats directs avec des plateformes de la société civile

47

projets

Le nombre de pays dans lesquels sont financés des projets

Les programmes des ONG membres

Carte des projets financés en 2018 par l'Opération 11.11.11 2017  (Crédit : CNCD-11.11.11)

Au total, la récolte de fonds 2017 de l’Opération 11.11.11 finance plus de 173 projets dans 47 pays en développement (portés par le CNCD-11.11.11 et 26 ONG membres du CNCD-11.11.11).

Les projets sélectionnés visent principalement l’Afrique centrale (RDC, Rwanda, Burundi) mais aussi l’Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Sénégal, Bénin, Guinée, Mali, Niger...), l’Amérique latine (Pérou, Guatemala, Nicaragua, Haïti), l’Asie (Cambodge, Indonésie, Vietnam) ou la Palestine.

Le programme citoyenneté et démocratie

Carte des partenariats directs financés en 2018 par l'Opération 11.11.11 2017  (Crédit : CNCD-11.11.11)

Le CNCD-11.11.11 continue également de soutenir directement des réseaux d’organisations de la société civile en Afrique centrale et de l’Ouest, en Amérique latine, en Palestine et en Asie. En 2017, 11 partenariats ont été soutenus dans ce cadre, en plus de 4 autres en RDC cofinancés par la DGD. Citons entre autres les réseaux AETA (Agir pour des élections transparentes et apaisées) en RDC, PROFEMMES au Rwanda, ABONG au Brésil et LATINDADD en Amérique latine. Chacun, dans son contexte, soutient une approche basée sur le respect des droits humains et démocratiques des citoyens, en orga- nisant des campagnes de sensibilisation et d’interpellation politique.

Des thématiques prioritaires

Les projets soutenus par l’Opération 11.11.11 s’articulent autour d’un certain nombre de thématiques prioritaires :

  • la souveraineté alimentaire,
  • le travail décent et la protection sociale,
  • l’émancipation et la formation des jeunes,
  • l’égalité des sexes et l’empowerment des femmes,
  • l’adaptation aux changements climatiques et l’exploitation durable des ressources naturelles,
  • la démocratie ou encore la justice fiscale.

Des liens ténus existent entre ces thématiques. Par exemple, la plupart des projets de souveraineté alimentaire partent de constats liés aux effets déjà présents des changements climatiques (désertification, diminution des réserves d’eau, salinisation des terres), à la perte d’accès à des terres culti- vables ou utiles pour le pastoralisme (accaparement des terres) ou encore au non accès à des semences de qualité (mise sur le marché de semences OGM, et non adaptées aux réalités locales). Les solutions portées à travers les projets soutenus par l’Opération 11.11.11 encouragent l’agro-écologie, le renforcement de l’agriculture familiale et en petites coopératives, la solidarité et le développement de marchés locaux pour l’écoulement des produits.

Sénégal : aide à l'agriculture bio  (Crédit : © Véronique Paternostre)

Les femmes sont de véritables actrices du changement, elles ont un potentiel énorme pour contribuer au développement. Pilier de la cellule familiale, elles en assurent la survie, mais les femmes rurales sont encore fort démunies dans leur droit d’accès à la terre et leur autonomie financière. Leur travail se fait de façon informelle et leur pouvoir décisionnel est souvent inférieur à celui des hommes au sein du ménage comme de la communauté. Les différents projets soutenus par l’Opération 11.11.11 soutiennent le développement de groupement de femmes, leur autogestion, leur accès au savoir et à la formation, à la terre et aux micro-crédits, ou encore aux mutuelles de santé.
De façon plus générale, de nombreux secteurs de développement et de production occupent des travailleurs et travailleuses qui n’ont accès à aucune protection sociale et dont les droits sont violés tant en matière de conditions de travail que de santé ou de rémunération digne. L’Opération 11.11.11 soutient des acteurs de changement comme les organisations syndicales qui, en se mettant en réseau, depuis la base jusqu’à l’OIT, défendent les droits du travail.

Des enfants et des adolescents se retrouvent également sur le marché du travail de façon très informelle. L’Opération 11.11.11 soutient des projets visant à favoriser l’accès à une éducation pour toutes et tous, et ensuite à des formations qualifiantes et émancipatrices pour permettre à ces nouvelles générations de se créer un avenir et développer un esprit critique avec des bagages pour défendre leurs droits, en particulier les jeunes filles.

Inscrivez-vous à notre Newsletter