×

Nous

  • Nous

La Coalition contre la faim, ce sont une vingtaine d’ONG qui travaillent ensemble sur les politiques belges contre la faim plus spécifiquement sur les politiques de coopération relatives à l’agriculture et la sécurité alimentaire.

Historique

Créée en 2002, la Coalition contre la Faim est la formalisation d’un groupe d’ONG actives sur les questions de sécurité alimentaire se chargeant, notamment, de la mise en œuvre du volet « Sensibilisation » du Fonds Belge pour la Sécurité Alimentaire (actuel Fonds Belge de Survie ). Aujourd’hui, la Coalition contre la Faim compte une vingtaine d’ONG (francophones et néerlandophones) qui travaillent ensemble sur les politiques belges contre la faim plus spécifiquement sur les politiques de coopération relatives à l’agriculture et la sécurité alimentaire.

Objectifs

Les fondements de cette Coalition s’appuient sur une volonté commune des membres de :

  • Prioriser, dans la coopération belge, l’appui à l’agriculture familiale durable ;
  • Consolider la place des organisations paysannes faîtières locales dans la définition des politiques de soutien à l’agriculture, leur mise en œuvre et leur évaluation, et ce y compris dans le cadre d’interventions de bailleurs internationaux ;
  • Renforcer la cohérence des politiques belges pouvant influencer le développement de l’agriculture dans les pays du Sud ;
  • Mettre les acteurs belges de la coopération (ONG, DGD, CTB, acteurs privés, universités, etc) en débat sur le soutien à l’agriculture familiale durable dans les pays du Sud, en prenant appui sur les visions et approches des organisations paysannes et en promouvant la souveraineté alimentaire dans ses différentes dimensions.

Ces objectifs s’inscrivent dans le cadre d’un soutien au travail du European Food Security Group de CONCORD.

Partenaires

La Coalition contre la faim entend consolider la place des organisations paysannes (OP) faîtières locales dans la définition des politiques de soutien à l’agriculture, leur mise en œuvre et leur évaluation, et ce y compris dans le cadre d’interventions de bailleurs internationaux (voir objectifs).
Dans ce but, elle développe des partenariats avec des OP faîtières, notamment par le biais d’études, de tables rondes Nord et de tables rondes Sud organisées en partenariat avec des OP faîtières des pays sub-sahéliens.

Inscrivez-vous à notre Newsletter