×

20 km de Bruxelles : Ils ont couru pour Virunga

21 mai 2014

Cette année, la Running Team 11.11.11 court pour protéger le Parc Virunga (Kivu, RDC) et les populations qui y vivent.

They did it ! Pour la 3e année consécutive, une équipe de coureurs du CNCD-11.11.11, la Running Team 11.11.11, a participé aux 20 km de Bruxelles le dimanche 18 mai. [Voir la galerie photo] Composée de plus d’une centaine de coureurs choyés du début à la fin, l’équipe courait cette année encore au profit de l’Opération 11.11.11 et en particulier pour protéger le Parc Virunga (Kivu, RDC) et les populations qui y vivent.

Du pétrole dans le sous-sol

Véritable poumon du Nord Kivu et classé patrimoine mondial de l’humanité, le Parc National des Virunga regroupe 800 000 hectares d’une biodiversité exceptionnelle et présente l’une des densités de population les plus élevées d’Afrique, avec plus de 400 hab/km2. Il semblerait aussi que le Parc National des Virunga étende ses 8 000 km2 de volcans, de forêts et de montagnes sur d’importantes réserves pétrolières. Alors que la loi congolaise interdit toute exploitation dans les zones protégées, le parc des Virunga fait l’objet d’exploration pétrolière par la société britannique SOCO, qui multiplie les expéditions sur les eaux, et même les incursions dans la réserve naturelle, alors que des lois nationales et internationales interdisent ce genre de pratique dans des zones protégées.

La faiblesse de l’état de droit, la difficulté du gouvernement à mettre en application les lois régissant l’exploitation des ressources naturelles dans les zones protégées et le phénomène de corruption permettent à des compagnies comme SOCO d’exploiter des ressources naturelles, qui n’auront aucune retombée économique pour la population congolaise alors que la valeur économique du parc est largement supérieure aux potentiels revenus pétroliers.

Un refuge exceptionnel

En effet, le parc des Virunga est un refuge exceptionnel de gorilles et d’hippopotames et le lac Edouard qui le borde assure le travail de nombreux pêcheurs qui en vivent : le revenu annuel de la pêche avoisine les 38 millions de dollars et 40 % des ressources du parc permettent de créer des emplois, de construire écoles et centres de santé. Démarrer l’exploitation du pétrole dans ce parc et ses alentours aurait des conséquences écologiques et sanitaires désastreuses comme la pollution de l’air, la contamination des eaux potables ou encore la perte d’emplois liés à l’agriculture et à la pêche.

Soutien aux communautés locales

Les communautés locales s’opposent donc vivement à ce projet d’exploitation, et de nombreuses marches de protestations voient le jour depuis le mois de février dont les acteurs ont menaces et intimidations de la part des autorités. Une mobilisation est impérative, car seuls, les communautés locales n’ont aucune chance d’inverser le cours des choses. Ainsi, le CNCD-11.11.11 et sa Running Team soutiennent le Réseau Ressources naturelles (RRN) qui combat avec ses organisations membres les pratiques illégales d’exploitation des ressources naturelles en RDC. Nos partenaires y mènent un véritable travail de sensibilisation et de plaidoyer auprès des populations et des institutions pour une meilleure gouvernance, ainsi qu’une gestion durable et équitable des ressources naturelles qui doivent bénéficier à la population congolaise. Ainsi, diverses plaintes ont déjà été déposées au gouvernement et parlement Congolais ainsi qu’auprès du président et du procureur général de la République pour stopper la phase d’exploration pétrolière, et des activités de sensibilisation sont menées parallèlement dans tout le pays.

Vous pouvez soutenir la Running Team et le combat qu’elle défend en faisant un don en ligne

Lire aussi

Angela Burnett. Survivre à l'ouragan
Une femme, une cause

Angela Burnett. Survivre à l’ouragan

Angela Burnett, jeune trentenaire venue des Iles Vierges britanniques, a vu Irma, l’un des ouragans les plus puissants jamais enregistrés dans l’océan Atlantique, dévaster sa terre natale. Passés la stupeur et l’effroi, elle a patiemment recueilli le (...)


  • Jean-François Pollet

    18 avril 2019
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter