×

Climat : les parlementaires mettent le gouvernement belge sous pression

Rebecca Thissen Rebecca Thissen
15 novembre 2018

Bonne nouvelle pour la politique climatique belge : depuis vendredi dernier la résolution interparlementaire commune sur le climat en vue de la COP 24 a été adoptée au sein de chaque parlement. C’est un signal fort envoyé au gouvernement belge : la Belgique doit réaliser les objectifs de l’Accord de Paris et prendre toutes initiatives utiles en vue d’assurer une présence efficace et constructive à la COP 24.

Première historique dans l’histoire politique de la Belgique : l’ensemble des parlements du pays se sont accordés sur un texte commun traitant de la politique climatique belge. C’est un processus inédit qui s’est mis en place dès le mois de mai 2017 et qui a abouti sur l’adoption d’un document commun le 10 juillet dernier. Dès la rentrée, chaque parlement s’est engagé à faire voter cette résolution en son sein, selon ses modalités de fonctionnement.

C’est aujourd’hui chose faite. Bien que le texte ne soit pas parfait, le CNCD-11.11.11 se réjouit de l’impulsion que la résolution donnera à la dynamique politique actuelle. Il y est rappelé qu’une attention permanente doit être portée à la lutte contre le dérèglement climatique de la part de l’ensemble des parlements et des gouvernements du pays et que cela nécessite donc un travail de collaboration approfondi.

Plusieurs éléments positifs sont à retenir de cette résolution :

  • Le texte soutient une ambition européenne qui doit aller au-delà des -40% GES afin d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et invite à rejoindre les pays européens plus ambitieux (sans nommer explicitement la Paris Proof Coalition du 25 avril 2018).
  • L’objectif de -95% de GES d’ici 2050 est également inscrit.
  • Prise en considération du rapport spécial du GIEC du 8 octobre 2018 pour d’envisager une réévaluation des ambitions belges en fonction des conclusions de ce rapport.

On peut se réjouir de cette initiative de dialogue politique intra belge et on ne peut qu’espérer que celle-ci sera respectée par les gouvernements. Le gouvernement belge devra désormais cesser de faire la sourde oreille face aux enjeux climatiques et prendre des mesures ambitieuses et rapides afin de se remettre sur la trajectoire des objectifs fixés à Paris en 2015. Le temps est à l’action. C’est pourquoi d’ailleurs le CNCD-11.11.11 prend une part active dans la mobilisation Claim The Climate, qui aura lieu le 2 décembre à Bruxelles.

Parlons climat à l’école



Découvrez notre mallette d'outils pédagogiques
]

Lire aussi

Loi climat : il reste une semaine aux parlementaires pour agir

Loi climat : il reste une semaine aux parlementaires pour agir

Le MR, le CD&V et l’Open VLD ont refusé ce mardi 19 mars la révision de l’article 7bis de la Constitution, qui aurait facilité l’adoption d’une loi spéciale sur le climat. Le MR a dit préférer l’option d’un accord de coopération. Pour le (...)


Nicolas Van Nuffel, président de la Coalition Climat, devant le bureau du Premier ministre.

Climat : le gouvernement doit saisir les opportunités

Le mardi 12 mars, la Coalition Climat a été invitée au cabinet du Premier ministre afin d’y présenter ses revendications pour les prochains mois. Nous attendons du gouvernement qu’il saisisse les opportunités qu’offre la transition climatique : il y a (...)


Climat : le mois de vérité

Climat : le mois de vérité

Il reste un mois au monde politique pour approuver la Loi Climat, premier pas nécessaire pour définir le cadre de lutte contre le changement climatique. La Coalition Climat déplore qu’après 3 mois de mobilisation citoyenne intense, aucune mesure (...)


Qui ? Rebecca Thissen
Adresse Quai du Commerce 9 , 1000 Bruxelles.
Téléphone 02 250 12 39

Inscrivez-vous à notre Newsletter