×

Déclaration ouverte en réaction à la fusillade au Musée Juif de Belgique

19 juin 2014

En réaction à la fusillade du Musée Juif de Belgique, les acteurs socioculturels, des citoyens, ont souhaité réagir en signant une déclaration commune.

Le 24 mai dernier, la fusillade du Musée Juif de Belgique a suscité une vive émotion. Suite à cet évènement tragique, les réactions ont été extrêmement nombreuses.

Ce type d’acte est d’autant plus intolérable, lorsque cela se produit dans un espace culturel, dédié à la mémoire, à l’éducation permanente et à la démocratie.

Le secteur socioculturel a également voulu réagir par le biais d’une Déclaration ouverte.

Cette Déclaration exprime la solidarité des acteurs de la démocratie culturelle et réaffirme la volonté du secteur de lutter contre toutes formes d’asservissement et de violence.

Convaincus de la nécessaire émancipation des citoyens, les acteurs socioculturels participent à la construction d’un monde ouvert reposant sur l’expression des cultures et dans le respect des différences.

À ce jour, nous avons déjà recueilli plus de 80 signatures. De nombreux directeurs/trices de Centres culturels ont répondu à l’appel mais également des représentants/tes de fédérations ou associations, et des acteurs variés du monde socioculturel. (voir ci-dessous)

A présent, nous souhaitons diffuser cette Déclaration par voie de presse tout en invitant tous les citoyens et acteurs d’autres secteurs à la cosigner.

__filet.png__

Nous sommes des citoyens. Nous sommes des femmes et des hommes qui avons été éduqués dans le respect des valeurs de la démocratie.

Acteurs de la culture, représentants de la société civile, choqués et meurtris par l’acte atroce commis au Musée Juif de Bruxelles, nous avons décidé de prendre la parole.

Nos parents ont construit l’Europe qui a rallié tous les citoyens en quête de liberté et de démocratie, l’Europe de la diversité culturelle.

Aujourd’hui comme hier, nous réaffirmons notre croyance en l’Homme, en la liberté et en la solidarité. Nous ne restons pas impassibles face à la violence, quelle que soit sa forme. Nous nous opposons à tout acte liberticide, à toute démarche visant au repli sur soi, à la négation de l’Autre, allant jusqu’à vouloir l’éliminer.
Si les stigmates des guerres passées s’estompent peu à peu, l’émergence d’idéologies dogmatiques contribue à déliter les liens qui nous unissent.

Par cette déclaration, nous nous engageons à combattre toute forme d’asservissement, à lutter contre les intégrismes de toute nature. Nos actions d’éducation permanente favorisent le dialogue et la rencontre entre les cultures par le développement d’une citoyenneté active.

Nous insistons sur l’impérative nécessité de réagir, sur l’urgence de maintenir un État de droit luttant contre toute dérive populiste et extrémiste, contre toute banalisation de la violence et du meurtre.

Face à la terreur et à l’obscurantisme, nous exhorterons les citoyens à s’impliquer dans la chose publique, à participer aux espaces de dialogue interculturel, outil de compréhension, d’intégration et de lien.

Face à la haine, nous serons des résistants de première ligne. Nous continuerons à être les acteurs de la construction d’un monde qui investit dans l’Homme à travers l’expression de ses cultures, dans le respect de ses différences et convaincus de la nécessaire émancipation des citoyens.

Inscrivez-vous à notre Newsletter