×

Didier Reynders en RDC : « La Belgique doit agir concrètement », selon le CNCD-11.11.11

9 août 2013

Agir en faveur de la paix, de la démocratie et du développement en République démocratique du Congo. C’est l’appel lancé par le CNCD-11.11.11 et son homologue néerlandophone à Didier Reynders, ministre des Affaires étrangères, à l’occasion de son déplacement en RDC du 11 au 16 août prochain. Les ONG belges demandent au ministre Reynders d’agir concrètement sur trois dossiers.

« Le ministre Reynders doit insister auprès des autorités congolaises sur la réalisation des réformes internes promises dans l’accord-cadre signé le 24 février dernier par la RDC et 10 autres pays de la région. A quand des élections provinciales et locales ? Qu’en est-il de la liberté de mouvement de la société civile et de l’opposition politique ? » lance Sabine Kakunga, chargée de recherche Afrique centrale au CNCD-11.11.11.

« Sur le dossier du désarmement et de la démobilisation des groupes rebelles dans l’est du Congo défendu par le ministre Reynders, un soutien politique et financier belge est primordial. Il faut aussi engager le dialogue avec les pays voisins : le Rwanda, le Burundi et l’Ouganda. De plus, un soutien de la Belgique dans les projets de coopération transfrontaliers liés au commerce, aux richesses naturelles ou à l’énergie garantira un rétablissement de la confiance entre les différents pays » insiste Sabine Kakunga.

Les violences en RDC ont causé la mort de plus de 5 millions de personnes et continuent de faire des victimes chaque mois. «  Il est grand temps que la paix retrouve ses droits dans la région. Et la Belgique a un rôle crucial à jouer  » estiment les ONG belges.

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre Newsletter