×

Bilan des apéros politiques

Elections communales : les citoyen.ne.s interpellent les candidat.e.s

10 octobre 2018

Ce 14 octobre 2018, ce sont les élections communales. A cette occasion, le CNCD-11.11.11 et d’autres associations ont organisé au cours du mois de septembre des tables rondes dans différentes communes afin de confronter les candidat.e.s locaux.les aux revendications citoyennes et promouvoir auprès des candidat.e.s des politiques pour un monde juste et durable. Petit bilan écrit et en images.

Les « apéros politiques » ont pris de l’ampleur cette année pour les élections communales du 14 octobre prochain. Au total, 9 apéros organisés dans des villes stratégiques, dans les 5 provinces wallonnes et à Bruxelles. Les thématiques abordées dans les apéros portaient autour de l’enseignement avec la FAPEO, l’octroi des marchés publics et du commerce équitable avec les partenaires achACT et Oxfam, de l’accueil des migrants avec la campagne « Communes Hospitalières » du CNCD-11.11.11 et les différents centres régionaux d’intégration, du logement avec le PAC, de la mobilité avec le GRACQ, de la solidarité internationale au niveau communal avec le CNCD-11.11.11. Chaque ville a pu cependant adapter quelque peu le modèle selon les spécificités locales.

Apéro politique 2018 @Arlon

Mons a lancé le coup d’envoi le 12 septembre avec l’organisation de son apéro autour de 5 tables thématiques et l’enregistrement d’un Facebook Live afin de permettre au plus grand nombre de suivre les échanges.

Ensuite, Tournai le 12 septembre avec une originalité d’axer la rencontre sur les enjeux de solidarité internationale au niveau communal, un bilan introductif des engagements pris en 2012, une analyse cadrée des enjeux actuels en la matière un moment reprenant les revendications des associations locales de solidarité internationale suivi d’un positionnement de chaque parti se présentant aux élections.

Apéro politique 2018 @Bruxelles

A Liège, au Centre Culturel des Chiroux le 18 septembre, l’apéro a rencontré un franc succès auprès des liégeois avec 75 participants, tant et si bien qu’il a fallu refuser l’accès à une trentaine de personnes le soir-même ! Les discussions ont été richement menées par des associations partenaires très impliquées. Une volonté de réitérer plus souvent ce genre d’initiatives s’est exprimée au sein des participant.es, en émettant l’idée de réorganiser post élections un autre apéro avec les élus communaux.

Côté Luxembourg belge, une initiative originale a vu le jour. En effet, autour de cinq thèmes souvent passés sous silence dans les campagnes électorales locales, les partis politiques de la Province ont été sollicités par neuf associations pour un exercice un peu inhabituel. Sur base des différents débats, chaque parti s’est ensuite attelé à rédiger des textes qu’il s’engage à proposer d’ajouter dans les déclarations de politique générale des communes dans lesquelles il sera associé à la majorité. Cette démarche constitue une véritable « première » !

À Bruxelles-ville, l’interpellation s’est concrétisée le 20 septembre en même temps qu’à Nivelles avec une faible participation citoyenne mais qui a permis des échanges privilégiés avec les candidat.e.s qui se sont dits séduit.e.s par la formule d’échange direct avec les citoyen.ne.s. Les candidat.e.s nivellois, pour leur part, ont été invité à écrire leur « mot de la fin » pour résumer la discussion qu’ils venaient d’avoir sur un thème bien précis. Cette forme de conclusion a été testée dans les 3 communes du Brabant wallon. Et la thématique « des aînés dans la ville » a été abordée lors de cet apéro avec notre partenaire Eneo.

Apéro politique 2018 @Ottignies

Le 25 septembre, c’était au tour de Namur et d’Ottignies-Louvain-la-Neuve d’interpeler ses candidat.e.s. À Namur, même si la participation citoyenne s’est avérée relativement faible, de 3 à 8 participants par thématique, cela a permis d’avoir un échange privilégié avec les candidat.e.s. De même que la coordination de tables thématiques par plusieurs structures associatives a permis des échanges plus concrets. Quant à Ottignies-LLN, les participant.e.s étaient nombreux.ses et fort impliqué.e.s dans des discussions passionnées et interminables avec leurs candidat.e.s.

Wavre a clôturé cette session d’apéros le 2 octobre avec une participation de 26 personnes et des candidat.e.s présent.e.s en nombre. Les échanges ont été fructueux et les candidat.e.s ont appréciés de pouvoir échanger directement avec les habitant.e.s sur ces thématiques portées au niveau local par les différents acteurs cités plus haut.

De manière générale, la volonté de réitérer l’expérience à mi-mandat ou en tout cas post-élection s’est manifesté dans chaque commune où les interpellations se sont déroulées.

À suivre donc !

Lire aussi

Nicaragua les révoltées de managua
Trois femmes, une cause

Nicaragua les révoltées de managua

Madelaine Caracas, Yerling Aguilera et Jessica Cisneros, trois jeunes nicaraguayennes parcourent l’Europe pour dénoncer la répression brutale qui frappe les opposants au président Daniel ortega, ex-révolutionnaire, devenu dictateur inflexible qui (...)


  • Jean-François Pollet

    10 décembre 2018
  • Lire
Au Brésil, la démocratie et l'Amazonie en danger
Soutenons la société civile

Au Brésil, la démocratie et l’Amazonie en danger

L’élection de Jair Bolsonaro a de quoi glacer le sang : raciste, sexiste et homophobe, le nouveau président du Brésil est aussi un climatosceptique acharné qui compte bien accentuer la déforestation de l’Amazonie au profit de l’agro-business, de (...)


La démocratie libérale victime de la mondialisation néolibérale
Géo-stratego

La démocratie libérale victime de la mondialisation néolibérale

Imagine demain le monde - L’insécurité économique des perdants de la mondialisation se double d’une insécurité culturelle. Sauver la démocratie libérale nécessite dès lors de réguler la mondialisation, mais aussi de garantir les conditions du (...)


  • Arnaud Zacharie

    5 novembre 2018
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter