×

Enjeu de taille pour le sommet UE - Amérique latine

10 mai 2008

Ce jeudi 15 et vendredi 16 mai, les chefs d’Etat et de Gouvernement de tous les pays membres de l’Union européenne, d’Amérique Latine et des Caraïbes vont se réunir à Lima pour un cinquième Sommet après ceux de Rio de Janeiro (juin 1999), Madrid (mai 2002), Guadalajara (mai 2004) et Vienne (mai 2006).

L’enjeu est de taille : l’approfondissement d’un partenariat stratégique bi régional basé sur un intense dialogue politique, une coopération au développement adaptée et des mesures en faveur du commerce et de l’investissement.

Le Sommet de Lima se focalisera sur deux thèmes : d’une part l’éradication de la pauvreté, des inégalités et de l’exclusion ; d’autre part, l’environnement et les changements climatiques. Mais il est certain que les négociations que l’Union européenne mène actuellement avec respectivement l’Amérique centrale et la Communauté des Etats andins en vue de conclure des Accords d’Association serviront aussi d’arrière fond aux débats.

Les organisations de la Société civile des deux continents ont adressé aux participants une déclaration commune reprenant 24 propositions (en annexe) : pour elles, aucun partenariat ne peut fonctionner sans rapprocher les institutions des citoyens. Les Accords d’Association que l’Europe cherche à conclure avec toutes régions d’Amérique latine doivent d’abord viser la promotion de la justice sociale et des Droits humains, bien plus que la libéralisation du commerce comme c’est trop le cas actuellement. En matière climatique, les organisations de la société civile insistent sur le devoir des Etats d’exercer le contrôle requis sur les activités économiques et productives afin de protéger le patrimoine environnemental et les peuples autochtones.

Syndicats, mouvements de femmes, d’agriculteurs, d’environnementalistes…, ONG de développement d’Europe, d’Amérique Latine et des Caraïbes se donnent aussi rendez-vous cette semaine à Lima pour y organiser le Sommet des Peuples qui échangera sur une vision alternative du développement et des relations entre les deux continents. Appelée « Enlazando Alternativas 3 » (après Guadalajara et Vienne), cette rencontre souhaite mobiliser des milliers de citoyen(ne)s autour d’un partenariat différent. (Rens. : www.enlazandoalternativas.org)

Le CNCD-11.11.11 est partie prenante de cette dynamique. Il a participé à la rédaction de la déclaration de Lima et a envoyé une délégation dans la capitale péruvienne pour participer au Sommet des Peuples.

Aux journalistes qui le souhaitent, nous proposons un écho régulier et une mise en contact avec des interlocuteurs sur place.

Contacts presse

Gérard Karlshausen
Chargé des politiques européennes au CNCD-11.11.11 jusqu'en février 2015.
Stephane Compère
Chargé de Programmes-Amérique Latine et Afrique de l’Ouest au CNCD-11.11.11
stephane.compere cncd.be
+32 (0) 2 250 12 48

Lire aussi

Eurafrique : la menace migratoire imaginaire

Eurafrique : la menace migratoire imaginaire

La menace d’une ruée migratoire africaine vers l’Europe est un mythe. La fermeture des frontières et la fin de l’aide au développement réclamées par les adeptes du repli national-populiste sont des solutions contre-productives. Ce dont l’Europe a besoin (...)


  • Arnaud Zacharie

    4 mars 2019
  • Lire
Accord de commerce UE-USA : le spectre d'un mini-TTIP

Accord de commerce UE-USA : le spectre d’un mini-TTIP

La Commission européenne a proposé en janvier de lancer de nouvelles négociations commerciales transatlantiques, aux antipodes des ambitions climatiques exigées par une part croissante de la population. Le Parlement européen semble plus divisé que (...)


  • Michel Cermak

    20 février 2019
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter