×

Presse

Esperanzah ! et le CNCD-11.11.11, ensemble pour la Justice climatique

19 mars 2012

Sur ces quelques notes printanières, le Festival Esperanzah ! est ravi d’annoncer le lancement de sa 11e édition. Une nouvelle palette de tons a été créée tout en préservant l’originalité du festival : sa programmation musicale indépendante et son action pour qu’un autre monde soit possible.

De la majestueuse scène côté jardin à la scène explosive côté cour, des artistes aussi révolutionnaires que talentueux souffleront, cette année encore, leurs musiques d’ici et d’ailleurs.

Du vendredi 3 août au dimanche 5 août, l’ambiance sera dansante, avec rire et détente comme passeport pour un voyage musical résolument ouvert à l’autre.

En avant-goût de cette fresque musicale, plusieurs invités de marque ont déjà confirmé leur présence.

Mélangeant jazz manouche et musique électronique, Caravan Palace rallume le feu avec leur nouvel album ‘Panique’. Trois ans après son concert à Esperanzah !, la fougue est toujours là. Une musique à savourer et un groupe à revoir pour le plaisir de se déchaîner sur des airs d’électro-jazz manouche.

Emel Mathlouthi nous livre un premier album ‘Ma parole est libre’ rempli de force et d’espoir. Une ode à la liberté et à la contestation. Son style lyrique allie audacieusement le rock, les musiques orientales et l’électro. Témoin de son époque, Emel Mathlouthi est devenue la Voix du printemps arabe.

La voix magnétique et chaleureuse de Flavia Coelho nous invite à danser et à nous libérer. Son premier album ‘Ragga Muffin’ est un écrin sonore finement bariolé s’imprégnant des mille et une saveurs musicales du Brésil.

Du groove explosif des Balkans aux pulsations orientales, le Brass Band flamand Va Fan Farhe est porté par l’envoûtante voix de la chanteuse marocaine Aïcha Haskal.

Entre pop et folk, Kiss & Drive nous convie à un festin rempli de douceurs et frissons. Des ballades féériques chantées en anglais par une généreuse artiste.

Et en exclusivité des festivals de l’été

Youssoupha nous livre un nouvel opus ‘Noir Désir’, une pépite de rap et d’amour. La prose-combat de Youss’ dénonce les injustices et scande la tolérance. Aussi sombres que remplis d’espoir, les mots de Youssoupha éduquent et percutent dans le seul but de réveiller les consciences et de toucher les cœurs.

Avec la sortie imminente de ‘Building an Ark’, le reggae de Groundation rayonnera pour raconter l’histoire de notre monde. Cinq ans après sa venue à Floreffe, le groupe aux messages positifs a l’énergie haute.

__filet.png__

Esperanzah ! et le CNCD-11.11.11 s’allient autour de la « Justice climatique »

La quantité des ressources utilisée ne cesse d’augmenter. Rien qu’en 2011, nous avons consommé l’équivalent d’1,5 planète. Mais le plus frappant est que seule 20% de la population consomme plus de 80% des richesses de la planète, surexploitant fortement l’eau, les forêts, les terres et les ressources fossiles.

Il devient urgent d’agir et d’adopter nos modes de production et de consommation. Le festival Esperanzah ! et son partenaire privilégié le CNCD-11.11.11 souhaitent impliquer tous les festivaliers dans cette réflexion. Et ce, pour qu’un autre monde soit possible.

__filet.png__

Nouveauté de cette édition, l’entrée est gratuite pour tous les enfants âgés de moins de 12 ans.

Au plaisir de vous emmener dans cette programmation musicale 2012, festive, libre et consciente.

Les préventes sont déjà ouvertes dans les points de vente partenaires du festival et en ligne.

__filet.png__

Gia Abrassart
Public Relations & Press
presse_at_esperanzah.be
+32 (0) 476 88 12 99
www.esperanzah.be

Lire aussi

Voyage au cœur du greenwashing avec Febelfin
Un nouveau label pour « les investissements durables et socialement responsables »

Voyage au cœur du greenwashing avec Febelfin

Febelfin propose un label pour « les investissements durables et socialement responsables » qui tolère les énergies fossiles « conventionnelles » et qui permet des seuils de 10% pour l’industrie du tabac, 10% pour le commerce des armes « normales » et (...)


  • Antonio Gambini

    8 février 2019
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter