×

Note d’analyse

Est du Congo : rétablir la paix et la sécurité

19 novembre 2012

Rapport de l’ONU sur la situation en RDC et réponse belge : une première réaction du CNCD-11.11.11

Depuis mai 2012, la paix et la sécurité dans l’est du Congo sont à nouveau mises à mal par un mouvement rebelle, le M23, que deux rapports des Nations unies affirment être soutenu par le Rwanda et l’Ouganda.

Depuis mi-novembre 2012, le M23 et son « Armée révolutionnaire du Congo » (ARC) menacent la ville de Goma, où des combats à l’arme lourde avec l’armée congolaise (FARDC) et les casques bleus de la MONUSCO ont contraint les populations locales à fuir ou à se terrer chez elles.

Le scénario devenu tristement habituel de conflits alimentés dans l’est du Congo par des troupes rebelles soutenues par les pays voisins s’est ainsi une nouvelle fois répété, avec toutes les conséquences humanitaires que cela engendre pour les populations locales.

C’est pourquoi le CNCD-11.11.11 et son homologue flamand ont produit une note d’analyse et de plaidoyer destinée aux ministre belge des affaires étrangères, en lui demandant d’agir aux niveaux belge, européen et international pour rétablir la paix et la sécurité dans l’est du Congo et dans la régions des Grands Lacs.

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre Newsletter