×

Journée internationale de la paix ce 29 mai

Il est urgent de stopper le trafic d’armes et promouvoir la paix en RDC

29 mai 2009

Le collectif « Tous ensemble pour la cause des femmes en RDC » [1], qui réunit (depuis la marche du 8 mars 2009) des organisations de femmes dont celles de la diaspora congolaise, des ONG et associations belges pour dénoncer le conflit atroce qui perdure en République démocratique du Congo (RDC) et plus particulièrement les violences sexuelles faites aux femmes, plaide pour la paix et la sécurité en RDC.

A l’occasion de ce 29 mai décrété « Journée internationale des soldats de la paix » par l’ONU, le collectif lance un vibrant appel au gouvernement belge et à ses partenaires européens et internationaux pour stopper le trafic d’armes et promouvoir la paix en RDC.

Si à ce jour la RDC et la communauté internationale n’ont pas concrétisé leurs engagements pour la paix, il importe de leur rappeler l’urgence d’une action pour ne pas laisser perpétuer l’insécurité.

Nous demandons donc que la Belgique plaide pour que de l’Union européenne et tous les pays donateurs puissent :

  • investir plus de moyens financiers et plus de volonté politique pour promouvoir la paix et le développement en RDC ;
  • donner un nouvel élan à la MONUC, la Mission des Nations Unies pour le Congo, pour qu’elle arrive enfin à gérer l’insécurité, à protéger les populations et à promouvoir la paix ;
  • renforcer le partenariat avec la RDC et que la population de ce pays participe aux efforts de la paix ;
  • mettre l’accent sur le renforcement et le développement des capacités des femmes dans le cadre de la résolution 1325 du Conseil de Sécurité, sur les femmes, la paix et la sécurité ;
  • renforcer le rôle des femmes dans la prévention et le règlement des conflits et dans le travail de reconstruction après le conflit.

Persuadé que les ONG, les associations et le mouvement des femmes ont un rôle à jouer dans la promotion de la paix, le collectif lance aussi un appel pour ouvrir le débat, pour informer, mobiliser et réunir tous les acteurs au niveau national afin que nous puissions soutenir la Belgique dans son plaidoyer au niveau international en faveur de la paix et de la reconstruction de la RDC.

Conscient que « l’union fait la force », le collectif « Tous ensemble pour la cause des femmes en RDC » dit oui à la paix et oui à la justice !

Contact presse :
Sabine Kakunga,
chargée de l’Afrique centrale au CNCD-11.11.11 ;
0494 23 71 65

******

Découvrez la nouvelle publication du CNCD-11.11.11 en cliquant ici.

Tags: Congo (RD)

[1Membres du collectif : AFEDE ; AIB ; Alliance Terre des Femmes ; Amnesty ; Associturi ; CADTM ; Caravane pour la Paix ; CCAEB ONG-FED ; CEA&FRI ; CIAGO N. KIVU ; CNAPD ; CNCD-11.11.11 ; Cocafem/GL ; Collectif des jeunes ; Femmes Kibali Ituri ; Firefec ; Fondation André Ryckmans ; Impact Sud ; IRGUEDE ; Kin up ; La Zaïroise et ses sœurs ; LEF ; Mamas For Africa ; Marche Mondiale des Femmes ; Masuwa ; Monde selon les femmes ; Oponi Mama Otongi Mboka ; Oxfam-Solidarité ; RVDAGE/VL vzw ; SOfebu ; Solidarité protestante : Solidarité socialiste ; Soroptimist international Belgium ; Nederlandstalig Vrouwenraad vzw ; Yambi Africa.

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre Newsletter