×

Journée d’action européenne contre les traités commerciaux anti-démocratiques

9 octobre 2014

Ce 11 octobre est une journée d’action européenne de dénonciation des traités de libre-échange TTIP, TISA et CETA et marque le lancement de la grande pétition citoyenne « Stop TTIP ». La mobilisation citoyenne grandit chaque jour et regroupe de plus en plus de secteurs conscients des menaces que ces traités font peser sur nos conditions de vie et sur notre démocratie. Des centaines d’actions sont prévues dans plus de 15 pays européens, dont un grand meeting à la Tricoterie à Bruxelles dès 14h30.

« Ces traités représentent une fuite en avant d’un système qui a fait faillite. Ils signifient toujours plus de dérégulations et de libéralisations qui ont pourtant montré l’impasse dans laquelle cette politique nous mène. Ces traités donneraient encore plus de pouvoir aux intérêts privés et financiers aux dépens de nos vies, de nos conditions de travail, de notre environnement, de notre alimentation » explique Myriam Djegham de l’Alliance D19-20.

« Le secret des négociations est aujourd’hui percé, mais il a fallu se battre pour qu’il en soit ainsi. Nous devons informer sur ce que nos gouvernements et la Commission européenne veulent nous imposer et tentent encore de cacher ; les citoyens ont le droit de savoir » poursuit Michel Cermak du CNCD-11.11.11.

La grande pétition, appelée l’initiative citoyenne européenne « Stop TTIP », sera lancée ce 10 octobre (www.cncd.be/stop-ttip). Elle a pour but de récolter un maximum de signatures et de rassembler les centaines de milliers de citoyens européens qui refusent le ‘business as usual’ et veulent défendre la démocratie

«  Il s’agit aujourd’hui de s’organiser efficacement et massivement pour faire échec à ces traités. C’est là l’objectif du mouvement européen qui se met en place. Cette journée représente ainsi un pas de plus dans la convergence des différentes composantes du mouvement social pour contrer les politiques de libre-échange et d’austérité qui détériorent les conditions de vie et de travail de millions d’Européens » conclut Felipe Van Keirsbilk, Secrétaire général de la Centrale nationale des employés et membre fondateur de l’Alter Summit.

Contact

Sebastian Franco, sebastian altersummit.eu, 0488/15.02.16

Michel Cermak
Chargé de recherche sur le Commerce au CNCD-11.11.11
michel.cermak cncd.be
Quai du Commerce 9, 1000 Bruxelles
+ 32 (0) 2 613 30 35

Plus d’informations

  • Pour soutenir l’initiative citoyenne européenne « stop TTIP », signer la pétition sur www.cncd.be/stop-ttip

Les droits humains d’abord !



Disciplinons les multinationales, refusons une justice qui les privilégie.
]

Lire aussi

Le Cour européenne valide le CETA : place aux choix politiques

Le Cour européenne valide le CETA : place aux choix politiques

Ce mardi 30 avril, la Cour de justice de l’UE a rendu son avis définitif sur le système d’arbitrage prévu dans le CETA. Elle estime que ce mécanisme est compatible avec le droit européen et que le CETA peut rester inchangé. Après le temps judiciaire (...)


Inscrivez-vous à notre Newsletter