×

Climat

La Commission européenne lance la machine de l’ambition climatique, la Belgique plus absente que jamais

Communiqué de presse

28 novembre 2018

Ce mercredi 28 novembre, la Commission européenne a publié son projet de stratégie à long terme pour le climat. Cette dernière propose de porter l’objectif à long terme de l’Union européenne à zéro émission nette d’ici 2050. C’est une avancée importante mais insuffisante pour atteindre l’objectif de l’Accord de Paris, à savoir limiter la hausse de la température mondiale à 1,5°C. L’Europe doit revoir d’urgence ses ambitions de court terme et diminuer ses émissions d’au moins 55% d’ici 2030. La Belgique doit rejoindre le groupe d’États membres de l’UE en faveur d’un rehaussement des engagements.

Pour envisager de limiter le réchauffement planétaire au seuil de 1,5°C tout en évitant de dépendre de techniques de capture de carbone (non éprouvées à l’heure actuelle), l’Union européenne doit atteindre zéro émission nette au plus tard en 2050. On peut également regretter que la proposition de la Commission ne propose pas une augmentation de l’objectif climatique de l’UE pour 2030, alors que le GIEC affirme clairement que les réductions d’émissions à court terme sont la seule option pour relever le défi du réchauffement climatique.

La proposition de la Commission ouvre la voie à des négociations entre les États européens sur les mesures à prendre pour atteindre les objectifs de température fixés par l’Accord de Paris. Il en va, entre autres, de la survie des populations dans les pays en développement les plus vulnérables. A cet égard, il faut souligner qu’en optant pour des émissions nettes nulles d’ici 2050, l’UE sera mieux équipée pour prévenir la catastrophe climatique. Par ailleurs, si le fait de ne pas s’attaquer au changement climatique menace la vie et les moyens d’existence de la population, à l’inverse, une action accrue et rapide en matière de climat peut contribuer à améliorer la santé publique et développer de nouvelles activités économiques.

« Porter l’ambition de l’Union européenne vers une société neutre en carbone pour 2050 constitue un premier pas dans la bonne direction et c’est une amélioration significative par rapport à ce qui est actuellement sur la table de l’Union européenne. Cette impulsion positive doit perdurer et être renforcée lors des négociations internationales. Par sa responsabilité historique et ses capacités, l’Europe a toutes les cartes en mains pour adopter le rôle de moteur pour l’action climatique », explique Rebecca Thissen, chargée de recherche au CNCD-11.11.11.

Les dirigeants européens présents au prochain sommet sur le climat (COP24) devront exprimer clairement leur soutien en faveur d’une augmentation substantielle des objectifs à court et à long terme de l’UE. Les ministres du climat doivent veiller à ce qu’une stratégie ambitieuse à long terme soit adoptée et à ce que toutes les politiques et mesures nécessaires conformes à l’engagement de 1,5°C soient adoptées le plus rapidement possible.

« Si on peut se réjouir que l’Europe mette en route la machine de l’ambition climatique, on en attend au moins autant de la part des États membres. Il est grand temps que la Belgique suive le mouvement et sorte de son mutisme. Une quinzaine d’Etats européens soutiennent une déclaration initiée par la présidence autrichienne pour un rehaussement des ambitions européennes, mais la Belgique n’en fait pas partie. C’est inadmissible. Nous exigeons de notre gouvernement qu’il rejoigne les pays européens les plus ambitieux pour renforcer l’action climatique et atteindre les objectifs de Paris », conclut Rebecca Thissen.

Parlons climat à l’école



Découvrez notre mallette d'outils pédagogiques
]

Lire aussi

Climat : pourquoi il nous faut une loi spéciale maintenant

Climat : pourquoi il nous faut une loi spéciale maintenant

Le projet de loi climat a fait la une de l’actualité ces dernières semaines. Ce mardi 19 mars, plusieurs partis se sont opposés à la révision de l’article 7bis de la Constitution, qui permettrait une adoption rapide de la loi spéciale. Les lignes (...)


  • Véronique Rigot, Rebecca Thissen

    21 mars 2019
  • Lire
Un traité transatlantique au mépris du climat ?
Tribune

Un traité transatlantique au mépris du climat ?

Les Etats membres de l’UE se prononceront « dans les prochaines semaines » sur la négociation d’un nouveau traité transatlantique avec les Etats-Unis. La Commission européenne a publié en janvier dernier des mandats de négociation en ce sens, mais le (...)


  • Arnaud Zacharie, Michel Cermak

    20 mars 2019
  • Lire
Loi climat : il reste une semaine aux parlementaires pour agir

Loi climat : il reste une semaine aux parlementaires pour agir

Le MR, le CD&V et l’Open VLD ont refusé ce mardi 19 mars la révision de l’article 7bis de la Constitution, qui aurait facilité l’adoption d’une loi spéciale sur le climat. Le MR a dit préférer l’option d’un accord de coopération. Pour le (...)


Inscrivez-vous à notre Newsletter