×

La campagne Protection sociale s’invite dans les gares

1er octobre 2015

Pour défendre une protection sociale forte au Nord comme au Sud, le CNCD-11.11.11 avait rendez-vous ce matin du 1er octobre avec les navetteurs à travers le pays.

Défendre le droit à une protection sociale ici, en Europe ET dans les pays du Sud, c’est un enjeu fondamental, parfois oublié au fil de nos soucis et du train-train quotidien. Pourtant, dans une économie mondialisée, le sort des travailleurs d’ici et d’ailleurs est forcément lié. Pour le rappeler, des volontaires du CNCD-11.11.11 sont allés à la rencontre des navetteurs ce hjeudi matin 1er octobre dans les gares, avant la grande manifestation nationale du front commun syndical du 7 octobre.

Sensibilisation en gare de Namur  (Crédit : © RTBF.be )

En Belgique, 20,2 % de la population indiquent avoir des difficultés ou de grandes difficultés à nouer les deux bouts. Preuve que la protection sociale a besoin d’être renforcée et non détricotée. Pourtant, depuis plusieurs années, le financement de la protection sociale se réduit. Le nombre de personnes confrontées à la précarité grimpe. Certains groupes sont particulièrement fragiles : les femmes, les familles monoparentales, les jeunes, les chômeurs.

Distribution de tracts à la gare centrale de Bruxelles  (Crédit : © CNCD-11.11.11 )

Les ONG et les syndicats ne sont pas les seuls à le dire. En 2008, plusieurs organisations internationales telles que le FMI ont mis en avant le rôle des systèmes de sécurité sociale. Les allocations de chômage, les pensions ont permis de maintenir un certain niveau de vie et d’éviter à nos économies de plonger dans une profonde récession.

Sensibilisation à la gare d'Arlon  (Crédit : © CNCD-11.11.11 )

A travers le monde, il y a encore du chemin à parcourir : les trois quarts de l’humanité n’ont pas accès à une protection sociale, même si des régimes de couverture sont progressivement mis en place sur tous les continents. C’est pourquoi une coalition de 20 organisations défend une protection sociale universelle, afin d’assurer à tout un chacun un revenu décent et une couverture en soins de santé. Car c’est en renforçant la protection sociale en Europe et ailleurs que nous éviterons de mettre les travailleurs et travailleuses en concurrence les uns avec les autres. Les inégalités encouragent le dumping social. La coupole d’ONG réclame une protection sociale universelle afin d’enrayer le nivellement par le bas des droits sociaux.

En savoir +

Lire aussi

La baisse de la part des salaires
Géostratégo

La baisse de la part des salaires

La mondialisation néolibérale s’est accompagnée de la déformation du partage des revenus au détriment des salaires. Cette baisse de la part des salaires a des conséquences économiques et sociales négatives. C’est pourquoi le rééquilibrage du partage des (...)


  • Arnaud Zacharie

    3 mai 2019
  • Lire
 Droits des femmes : pour une protection sociale universelle

Droits des femmes : pour une protection sociale universelle

Droit à la pension, congé de maternité, … La protection sociale universelle est loin d’être une réalité. Les femmes et les filles sont particulièrement concernées. La Commission sur la condition de la femme, le rassemblement annuel de l’ONU sur l’égalité (...)


  • Coralie Vos

    14 mars 2019
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter