×

Mission sur les agrocarburants en Colombie

La palme ne se mange pas !

Stephane Compère Stephane Compère
6 août 2009

Du 1er au 11 juillet 2009, le CNCD-11.11.11 a participé à une « mission de vérification internationale sur l’impact de la culture (palmier à huile et canne à sucre) pour les agrocarburants en Colombie ».

La Colombie, comme d’autres pays latino-américains, a intensifié depuis plusieurs années un modèle de production agricole orienté vers la production à grande échelle et la monoculture. Dernier avatar de ce modèle de production intensif, la promotion par le gouvernement colombien de la production de canne à sucre et surtout de palmier à huile [1].

Mais quels sont les impacts de cette production sur les petits producteurs, sur les communautés afro-colombiennes et indigènes, sur l’environnement, l’accès à la terre, les droits humains, les droits sociaux ?
Quelle est la part de responsabilité des « pays développés » dans le développement de ces cultures dans les pays du Sud, notamment pour la production d’agrocarburants ? Quels impacts dans un pays en conflit comme la Colombie ?

La Colombie . La Colombie

C’est pour entendre, voir sur le terrain et analyser les effets de cette production dans les communautés affectées par ces monocultures qu’une « mission de vérification internationale sur l’impact de la culture (palmier à huile et canne à sucre) pour les agrocarburants en Colombie » a eu lieu du 1 au 11 juillet 2009.

En savoir plus

# Biocarburants : Graines d’injustice, par Gilles Toussaint (La Libre Belgique, 30 juillet 2009)

# Dans l’enfer des agro-carburants, par Christine Renaudat (Le Soir, 11 août 2009)

# Monocultures, agrocombustibles et droits humains en Colombie , une galerie de photos ramenées par le représentant du CNCD-11.11.11. En ligne sur www.cncd.be/photos

# « La palma no se come », « La palme ne se mange pas », un rapport de la mission par Stéphane Compère, chargé des programmes Amérique latine & Caraïbes au CNCD-11.11.11 et Monique Munting, réalisatrice.

[1« Palmier à huile » ou « palme africaine ». Nous parlerons ici de palmier à huile, les communautés afro colombiennes ne voulant pas associer le mot « africain » à une production qu’elles estiment connotée négativement.

Lire aussi

SOCFIN en Sierra Leone : La Belgique doit agir !

SOCFIN en Sierra Leone : La Belgique doit agir !

Stop à l’accaparement des terres et aux abus de droits humains du groupe SOCFIN en Sierra Leone ! La Belgique doit agir ! Un mois et demi après de nouveaux incidents violents dans les plantations du groupe SOCFIN en Sierra Leone causant la mort (...)


Voyage au cœur du greenwashing avec Febelfin
Un nouveau label pour « les investissements durables et socialement responsables »

Voyage au cœur du greenwashing avec Febelfin

Febelfin propose un label pour « les investissements durables et socialement responsables » qui tolère les énergies fossiles « conventionnelles » et qui permet des seuils de 10% pour l’industrie du tabac, 10% pour le commerce des armes « normales » et (...)


  • Antonio Gambini

    8 février 2019
  • Lire
Qui ? Stephane Compère
Adresse Quai du Commerce, 9 - 1000 Bruxelles
Téléphone +32 (0) 2 250 12 48

Inscrivez-vous à notre Newsletter