×

La société civile prépare le sommet UE-AL de mai

D’une part environ 15O membres d’ONG et d’autres secteurs se sont retrouvés durant deux jours pour un Forum euro-latino américain et caribéen de la société civile Celui-ci s’est articulé autour de 5 grandes tables-rondes : démocratie et situation des Droits politiques, intégration sociale, inégalités et Droits sociaux ; modèle économique, intégration et Droits économiques, soutenabilité environnementale et changements climatiques, Accords d’association et processus d’intégration régionale. Les analyses et recommandations des tables rondes ont été intégrées dans une déclaration présentée en plénière et en présence du représentant de la Délégation de l’UE à Lima (voir annexe). Ensuite, ce texte a été transmis aux diverses délégations officielles qui se rendront au Sommet de mai.

Par ailleurs, des représentants syndicaux et de divers mouvements ont tenu un séminaire préparatoire à « Enlazando Alternativas III », le sommet des peuples qui se tiendra parallèlement à la rencontre officielle. Ils ont mené un débat politique sur les 6 grands thèmes qui baliseront le forum de mai et un échange avec les commissions préparatoires de l’événement. : programme, mobilisation, culture, logistique, médias… Plus de 60 ateliers autogérés sont déjà inscrits. Des contacts sont en cours avec divers présidents latino-américains pour assurer leur présence lors de la clôture afin d’écouter les interpellations de la société civile : on parle de Correa, Lula, Chavez, Morales, Castro…
Le grand problème vient de l’attitude du gouvernement péruvien qui n’a pas hésité à qualifier EA3 d’entreprise terroriste et qui met partout des freins à l’organisation. Suite à la conférence de presse et de diverses démarches politiques entreprises durant le séminaire, un processus de négociation s’est cependant ouvert avec le gouvernement. Une rencontre a aussi eu lieu avec les ambassadeurs européens et latino-américains au Pérou en vue qu’ils insistent auprès du gouvernement pour qu’EA3 puisse se dérouler pacifiquement et avec toutes les garanties.

Les droits humains d’abord !



Disciplinons les multinationales, refusons une justice qui les privilégie.
]

Lire aussi

Qui ? Gérard Karlshausen
Adresse Quai du Commerce, 9 - 1000 Bruxelles
Téléphone +32 250 12 30
Email cncd@cncd.be

Inscrivez-vous à notre Newsletter