×

Communiqué de presse

Le CNCD-11.11.11 s’unit à la troisième marche mondiale des femmes

13 octobre 2010

Pour réclamer en République Démocratique du Congo la paix totale et durable, la justice et la lutte contre les violences sexuelles, le CNCD-11.11.11 fera partie de la délégation belge à la troisième Marche mondiale des femmes (MMF), qui aboutira à Bukavu (Province du Sud-Kivu, République démocratique du Congo) du 13 au 17 octobre.

Lancée en 2000, la Marche mondiale des femmes réunit plus de 6.000 groupes et mouvements issus de 161 pays, œuvrant pour éliminer les causes qui sont à l’origine de la pauvreté et de la violence envers les femmes. Elle a notamment contribué à faire adopter la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, qui reconnaît l’impact de la guerre sur les femmes et la nécessité d’inclure celles-ci dans tous les processus de résolution des conflits.

Cependant, beaucoup de gouvernements et institutions restent les bras croisés : l’impunité continue, les viols et les tueries ne cessent d’augmenter malgré les résolutions et textes de loi adoptés. C’est pourquoi la MMF a décidé de faire aboutir sa troisième édition au Kivu, dans une région devenue le symbole des atrocités commises envers les femmes. Rien qu’en 2009, selon le Fonds des Nations Unies pour la population, ce ne sont pas moins de 8.000 viols qui ont été commis dans l’est de la République Démocratique du Congo ! Et quels que soient les progrès enregistrés sur le plan de la pacification du pays, les viols et les abus sexuels continuent à être perpétrés à grande échelle, non seulement par les combattants mais aussi par les civils.

Ce 10 octobre 2010, les associations de la MMF, ainsi que leurs partenaires belges, européens et de certains pays du Sud, se sont rassemblés au Musée Royal de l’Afrique centrale à Tervuren pour rappeler au public et aux autorités belges et européennes leurs revendications, axées autour de 4 champs d’action : l’autonomie économique des femmes, le bien commun et l’accès aux ressources et aux services publics, la lutte contre les violences faites aux femmes, la paix et la démilitarisation en République Démocratique du Congo.

Le CNCD-11.11.11 portera ces revendications à Bukavu, avec ses partenaires d’Afrique centrale présents pour l’occasion. Il demande en particulier à la Belgique, en coordination avec les différents bailleurs de fonds, d’appuyer la RDC afin qu’elle puisse :

  • assurer une véritable protection des populations civiles contre les auteurs de crimes et de violations des droits humains, en particulier les femmes et les enfants qui risquent des violations sexuelles ;
  • concrétiser le Plan d’Action National (PAN) pour la mise en œuvre de la résolution 1325 en RDC, en incluant des programmes d’information et de sensibilisation destinés à tous les agents des ministères congolais et à la société civile, et en insistant sur l’importance des actions de terrain pour sa mise en œuvre.

Contacts presse :

En Belgique : Arnaud Zacharie, 0495/923.558

En RDC : Sabine Kakunga, +243/819.569.211

En savoir plus

Marche mondiale des femmes 2010
www.mmm2010.info

Lire aussi

Eurafrique : la menace migratoire imaginaire

Eurafrique : la menace migratoire imaginaire

La menace d’une ruée migratoire africaine vers l’Europe est un mythe. La fermeture des frontières et la fin de l’aide au développement réclamées par les adeptes du repli national-populiste sont des solutions contre-productives. Ce dont l’Europe a besoin (...)


  • Arnaud Zacharie

    4 mars 2019
  • Lire
Les pénuries d'eau ont déjà fait fuir une partie des touristes qui visitent la ville du Cap. Avec 1,4 million de nuitées en 2016, le tourisme est une activité importante de la ville.

Le Cap bientôt sans eau

Dans les prochains mois, la ville de Cape Town, en Afrique du sud, va devoir affronter une rupture totale d’approvisionnement en eau. En cause : la sécheresse, mais aussi un manque d’infrastructures et d’anticipation des autorités. En attendant ce « (...)


  • Jean-François Pollet

    23 juillet 2018
  • Lire
Africa Unite. La renaissance du mouvement panafricaniste

Africa Unite. La renaissance du mouvement panafricaniste

Né à la fin du 19e siècle, dans les Caraïbes, chez les descendants d’esclaves, le mouvement panafricaniste renaît aujourd’hui sous des formes nouvelles, porté par des (jeunes) collectifs citoyens qui ont soif de liberté et d’unité. Et rêvent d’une (...)


  • Jean-François Pollet

    28 décembre 2017
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter