×

Pas au sud, complètement à l’ouest !

Le cadenas d’or

Gérard Manréson Gérard Manréson
26 juillet 2013

« Pas au sud, complètement à l’ouest ! », la chronique subjective et complètement à l’ouest,… de Gérard Manréson, docteur ès cynisme à HECC, la Haute école du Café du Commerce.
Tous les deux mois dans notre magazine dlm.

J’adore tout verrouiller. Mon smartphone par un glissé sensuel sur l’écran, ma voiture par un petit bip sur la commande, l’accès à ma propriété par des barbelés et des caméras, mes revenus par un parachute doré. J’adore ça. Quel sentiment de puissance et de sécurité.

Je ne suis pas le seul à tout verrouiller. Du code informatique au système électoral, de l’accès aux semences à l’austérité budgétaire coulée dans un traité, je fais des adeptes. C’est une avancée majeure. Ce qui me plaît surtout quand on verrouille tout, c’est l’impossible retour en arrière. Regardez comment on a verrouillé l’élevage industriel : endettement des éleveurs, intérêt des vendeurs de matériel, alimentation industrielle à gogo, vétérinaires super-obstétriciens, abattoirs plus concentrés que le lait Nestlé et des consommateurs qui veulent faire un festin tous les jours. C’est sûr, avec un système à ce point verrouillé, on ne fera pas marche arrière ! Mais il y a encore mieux. Le premier prix du verrouillage revient à la marque à la pomme. Steve Jobs devrait recevoir le cadenas d’or à titre posthume. Apple verrouille tout son système mais crée en plus un tel écosystème entre tous ses produits révolutionnaires que ses fashion victimes en redemandent. Imaginez un prisonnier qui voudrait rester en prison et payer en plus un loyer. Apple l’a fait.

Toutefois, le cycliste ne me contredira pas pour une fois, on a beau avoir le meilleur cadenas, le risque zéro n’existe pas. J’étais justement en train de verrouiller une entourloupe fiscale avec un cabinet d’avocats que j’ai senti comme un bourdonnement dans la tête : « l’effet abeille ». Quelle crasse ces bestioles, surtout quand elles tournent autour de ma cannette de Coca. Bon, d’accord, c’est surtout les guêpes mais je n’ai jamais fait la différence. Donc, tout était verrouillé : des entreprises chimiques qui ont prouvé leur savoir-faire pendant la guerre, des grands céréaliers qui n’ont pas envie de descendre dans le champs, une agence de sécurité payée pour se tromper, des milliers de vendeurs de mort en bidon … et bardaf la Commission européenne qui nous poignarde dans la dos pour ces saloperies d’abeilles. Fini les pesticides de Bayer et Syngenta pendant 2 années. Juste deux années ridicules, d’accord, mais quelle gifle ! Petit, j’avais déjà envie de lui casser la gueule moi à cette idiote de Maya. Sans parler que je suis allergique au pollen.

Ca m’a fait penser qu’on ferait bien de resserrer certains boulons. L’économie casino n’est pas assez verrouillée. Bien sûr, il y a l’actionnariat salarial, les fonds de pension et l’amnistie des fraudeurs, mais allons plus loin : gagnons nos allocations de chômage et nos congés maladie à la bourse, demandons aux agence de notation de coter nos enfants, transformons les contrats de travail en obligations, imposons le marché à terme sur la santé et développons les dérivés de ce marché à terme, on pourrait faire un swap entre l’évolution du cancer de papy et les chances de rester au chômage d’Antoinette . Je ne sais pas moi ... Envoyons en passant des lettres de remerciement à l’anthrax aux coopérateurs de la New-B. Verrouillons, verrouillons, en ces temps troublés, on en fait jamais trop.

Source : chronique publiée dans le magazine Demain le monde, n°20, juillet-août 2013.

Lire aussi

Mi casa es tu casa !

Mi casa es tu casa !

Donnez à n’importe quel quidam des chaussettes qui montent et des millions pour faire quelques jeux de jambes : il raisonnera raisonnablement. Tout le monde s’est bien marré en avril dernier avec Michel Platini. C’est du réchauffé, je sais, mais (...)


  • Gérard Manréson

    25 juin 2014
  • Lire
Tout fout le camp !
Pas au sud, complètement à l’ouest !

Tout fout le camp !

Le rapport d’Oxfam sur les inégalités a fait le buzz au Forum économique mondial de Davos. Tout fout le camp ! Déjà que la Suisse s’apprête à modifier son ADN en supprimant son secret bancaire, maintenant, le forum des leaders du monde devrait parler des (...)


  • Gérard Manréson

    3 mars 2014
  • Lire
Du sang et du boudin

Du sang et du boudin

Les arènes et leurs vaillants gladiateurs m’ont toujours fait triper. Plus il y a de sang, plus ça m’excite… c’est ma came. Mais il n’est pas toujours facile de satisfaire ce besoin et de l’assumer en public. Il y a bien quelques jeux électroniques de (...)


  • Gérard Manréson

    3 février 2014
  • Lire
Qui ? Gérard Manréson
Adresse Quai du Commerce, 9 - 1000 Bruxelles
Téléphone +32 250 12 30
Email dlm cncd.be

Inscrivez-vous à notre Newsletter