×

Le dumping social n’est pas une fatalité. Pour des normes de produits éthiques

14 juillet 2014

En bref. Les citoyens du Nord et du Sud sont-ils condamnés à subir le dumping social et environnemental synonyme d’insécurité sociale et de développement insoutenable ? N’avons-nous d’autre choix que de porter des chemises fabriquées par des ouvrières gagnant moins de 100 € par mois en travaillant 12 h par jour, ou de consommer des crevettes produites par des esclaves ? Jusqu’à ce jour, les tentatives de réponse des législateurs ne sont pas convaincantes, entre étiquettes « made in » insuffisantes et droits de douanes irréalistes. Mais pourquoi ne pas, simplement, interdire ou, à tout le moins, désavantager la commercialisation de produits fabriqués dans des conditions inhumaines ou polluantes ? Ce serait compatible avec les règles de l’OMC et renforcerait activement le progrès social en Belgique, en Europe et dans le reste du monde. Ce n’est pas si simple ? Ce n’est au contraire pas si compliqué ! Et l’enjeu en vaut la peine.

Inscrivez-vous à notre Newsletter