×

Lutter pour l’aide et contre la pauvreté ... de conseils en sommets

Gérard Karlshausen Gérard Karlshausen
2 juillet 2013

Fin mai dernier, le Conseil des ministres des Affaires étrangères s’est engagé à mettre fin à l’extrême pauvreté dans le monde en l’espace d’une génération en engageant celui-ci sur le chemin d’un développement durable et socialement équitable. On ne peut que se réjouir de pareille déclaration qui montre une volonté européenne d’intégrer en un même combat l’éradication de la pauvreté et la lutte contre les changements climatiques.

Mais, on ne le sait que trop : de la parole aux actes, le chemin est souvent tortueux. Ainsi le Conseil s’est-il abstenu de prendre des engagements explicites quant à des mécanismes permettant de juger de la bonne foi des gouvernements, notamment lorsqu’ils se réengagent, comme ils l’ont fait, à atteindre pour 2015 le fameux 0,7% du PIB à dédier à l’aide au développement... alors que de nombreux pays ne cessent de couper dans cette dernière. Va-t-on continuer à entretenir de vaines promesses ?

C’est pourquoi, la plate-forme belge de CONCORD a remis le couvert à l’occasion du Sommet des 27 et 28 juin. Elle a interpellé le Premier ministre pour qu’il soutienne, dans la déclaration finale, la présence d’un paragraphe spécifique reprenant l’engagement des 0,7%. Hélas : les dirigeants européens se sont bornés à approuver les conclusions sur le rapport annuel sur l’aide publique au développement de l’UE, adoptées par le Conseil le 28 mai 2013 mais sans mentionner leurs engagements dans la déclaration finale. C’est un recul par rapport aux années précédentes ...

Pour revenir au Conseil de mai, un autre point a déçu les observateurs : la timidité avec laquelle celui-ci a pris en compte le problème que posent au monde en développement les modèles de production et de consommation peu durables qui dominent en Europe. L’Union européenne a manqué une occasion d’adresser au monde un message clair et constructif montrant qu’elle est prête à prendre ses responsabilités pour freiner le gaspillage des ressources naturelles et l’accroissement des changements climatiques. Car le développement du Sud passe aujourd’hui plus que jamais par un « autre » développement du Nord.

Lire aussi

Qui ? Gérard Karlshausen
Adresse Quai du Commerce, 9 - 1000 Bruxelles
Téléphone +32 250 12 30
Email cncd@cncd.be

Inscrivez-vous à notre Newsletter