×

Mozambique : pour que la violence domestique devienne l’affaire de tous

Mozambique : pour que la violence domestique devienne l'affaire de tous

La violence domestique jouit d’une grande légitimité sociale qui provient d’une idéologie familiale qui donne à l’homme, le chef de famille, le prérogative de l’usage de la force dans la résolution des conflits conjugaux
WSLA Mozambique, une association de femmes, partenaire local de notre organisation membre Oxfam.

Depuis 2009 et suite à un intense travail de mobilisation de la société civile, le Mozambique pénalise la violence domestique contre les femmes.
Malgré ce progrès incontestable, l’impunité perdure bien souvent.

En cause : les mentalités, le manque de connaissance par les femmes de leurs droits, mais aussi la faiblesse des services d’appui et de conseil.

L’Opération 11.11.11 soutientle programme et d’Oxfam-Solidarité et de ses partenaires locaux, en pointe dans ce combat, dont l’objectif est de permettre aux femmes et jeunes filles victimes ou menacées de violence et celles qui veulent s’en prévenir de bénéficier de cette loi.

Actions concrètes mises en œuvre :

  • Réflexions et échanges d’expériences régulières entre partenaires sur la qualité (connaissances, attitudes, coordination, effets) de leur travail ;
  • Formations sur des lois (celle criminalisant les violences domestiques, loi de la famille, loi foncière) ; conférences publiques ; programmes radiophoniques ; réunion populaires ;
  • Sensibilisation/formations de leaders (y compris religieux, traditionnels, rebouteux associés) ;
  • Accueil des femmes ; conseils aux femmes ; référence à d’autres institutions.

Inscrivez-vous à notre Newsletter