×

Nouvelles destructions en Palestine, un projet européen touché

4 novembre 2014

Alors même qu’une mission belge réunissant des parlementaires et des représentants de la société civile, coordonnée par le CNCD-11.11.11 et son homologue flamand, est sur place, les autorités israéliennes ont détruit hier matin, 3 novembre, de nouvelles infrastructures palestiniennes dans le village de Khirbet Al-Taweel, en Cisjordanie. Il s’agit d’une nouvelle atteinte flagrante aux droits humains fondamentaux et au droit international humanitaire.

Outre deux maisons où vivaient des familles de paysans, l’armée israélienne a endommagé les canalisations d’eau construites par ECHO, l’Office d’aide humanitaire de l’Union européenne. Il s’agit du même village, situé dans la Zone C, où Israël avait détruit il y a peu des infrastructures électriques construites par la Coopération technique belge.

Le CNCD-11.11.11 et l’ensemble des participants à la mission condamnent fermement les agissements du gouvernement israélien et appellent le ministre Didier Reynders et la Haute-Représentante de l’Union européenne Federica Mogherini à prendre toutes les mesures possibles, en ce compris les sanctions appropriées, pour mettre fin au harcèlement dont sont victimes les habitants de Khirbet al-Taweel et, plus globalement, les populations palestiniennes menacées par la colonisation illégales de leur territoire.

D’après les informations recueillies sur le terrain, la principale motivation de ces destructions est en effet de permettre aux habitants de la colonie illégale de Gilit, toute proche, de prendre possession des champs palestiniens et d’être reliée aux colonies voisines.

Le CNCD-11.11.11 coordonne actuellement une mission réunissant 11 parlementaires belges issus de cinq parlements différents, ainsi que des représentants de la société civile (Union des progressistes juifs de Belgique, MOC, Vrede vzw), dans le cadre de la campagne Made in Illegality. Cette campagne lancée en février dernier vise à obtenir que la Belgique et l’UE se conforment à leurs obligations internationales en interdisant toute forme de relations économiques avec les colonies installées en Territoire palestinien occupé.

Contact presse

Rabab KHAIRY, chargée du Moyen-Orient au CNCD-11.11.11, est sur place et joignable au (+32) 473/35.65.62 ; www.madeinillegality.org

Lire aussi

Gaza : la santé, principale victime de la répression israélienne

Gaza : la santé, principale victime de la répression israélienne

Publié fin février, le rapport de la Commission d’enquête de l’ONU relève les violations graves du droit international commises par Israël à l’encontre des manifestants palestiniens à Gaza, mettant en lumière leurs impacts sur le système de soins de santé (...)


  • Nathalie Janne d’Othée

    21 mars 2019
  • Lire
Des vacances en Israël… ou en Territoires occupés ?

Des vacances en Israël… ou en Territoires occupés ?

Le tourisme se développe dans les Territoires occupés palestiniens. Une campagne interpelle les entreprises spécialisées dans le tourisme, qui se retrouvent en totale contradiction avec les Principes directeurs des Nations unies relatifs aux (...)


  • Jean-Jules Docquir, Nathalie Janne d’Othée

    26 février 2019
  • Lire
Etre une femme en Palestine occupée

Etre une femme en Palestine occupée

Les rapports sont nombreux qui décrivent les violations des droits des Palestiniens à cause de l’occupation israélienne. Droit à l’autodétermination, liberté de circuler, liberté d’expression, de rassemblement, droit à la santé, au travail décent… sont (...)


  • Nathalie Janne d’Othée

    25 janvier 2019
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter