×

Ouganda : des jardins scolaires pour lutter contre l’absentéisme du à la malnutrition et aux maladies infectieuses

La capacité cognitive des enfants est affectée, parfois définitivement, par des maladies telles que le paludisme et par la malnutrition. De plus, ces maladies contribuent à augmenter l’absentéisme scolaire – enseignants et élèves. L’Ouganda est un des pays d’Afrique avec l’absentéisme des enseignants parmi les plus élevés (plus de 30%). Une enquête en Ouganda a révélé que les absences des enseignants en primaire étaient dues pour plus d’un tiers aux maladies. Par ailleurs, l’absentéisme des filles est encore aggravé pendant les périodes de menstruation.

Le projet vise à augmenter la qualité de l’éducation, en luttant contre la malnutrition et les maladies tropicales par la création de jardins scolaires, qui cultiveront notamment l’Artemisia annua, dont l’action répulsive (pour le vecteur), préventive et curative contre la malaria est reconnue.
Ce projet sera réalisé dans deux écoles par district, dans 12 des 112 districts du pays. Avec une moyenne de 1.000 élèves et 30 enseignants par école, le projet bénéficiera au total 24.000 élèves et 720 enseignants.

Actions concrètes :

  • Formation des élèves et professeurs à la culture et l’utilisation de l’artemisia annua
  • Production de semences et plants pour la culture
  • Evaluation de la situation sanitaire et de l’impact des plantes médicinales
  • Campagnes de sensibilisation des familles et de plaidoyer aux niveaux national et international pour encourager la reproduction du projet à grande échelle

Inscrivez-vous à notre Newsletter