×

Invitation à la presse

Pour une enquête sur les irrégularités commises par les services secrets colombiens en Belgique

26 novembre 2010

Des ONG et des victimes demandent à la justice belge d’enquêter sur les irrégularités commises par les services secrets colombiens en Belgique.

Des citoyens et des organisations belges et internationales ont décidé de porter plainte auprès des tribunaux belges, afin d’ouvrir une enquête contre les pratiques d’espionnage illégales effectuées en Belgique par les services secrets colombiens lors du mandat du gouvernement de l’ex-Président Álvaro Uribe Vélez (période durant laquelle l’actuel président colombien Juan Manuel Santos a été ministre de la Défense depuis juillet 2006).

Le cas connu sous le nom « Opération Europe », consistait en la pratique d’espionnage par le DAS (Service de renseignement colombien) afin de discréditer les militants et les organisations belges travaillant pour les droits de l’homme en Colombie. Un autre objectif de cette opération, était de discréditer « le système juridique européen, la sous-commission des droits de l’homme du Parlement européen et le Bureau du Haut-commissariat des Nations-Unies pour les droits de l’homme. »

Ces pratiques d’espionnage incluent l’interception de courriels, des menaces, des écoutes téléphoniques, le vol de disques durs contenant des renseignements concernant les responsabilités du gouvernement colombien dans les violations des droits de l’homme, des filatures, des prises de photographies et des séquences vidéo en Belgique.
En outre, des personnes et des organisations belges ont été victimes de surveillances illégales, de vols de documents et de menaces lors de diverses visites effectuées en Colombie dans le cadre de leur travail de coopération.

Ce mardi 30 novembre à 10h30, les victimes, personnes ou représentants des organisations concernées et leurs avocats, tiendront une conférence de presse au cours de laquelle un résumé et une version complète de la plainte seront remis. Ils apporteront des détails sur la façon dont ces activités illégales ont été menées sur le territoire belge et comment les enquêtes sont menées dans le cas du DAS en Colombie.

Après la conférence de presse, les plaignants marcheront vers le Palais de Justice pour y déposer leur plainte ; nous invitons les journalistes à accompagner les victimes et leurs avocats vers le Palais de Justice.

Programme

10:15 // Accueil
10:30 // Présentation par Véronique Van der Planck de la plainte déposée auprès du tribunal
10:45 // Bref témoignage des victimes
11:00 // Information sur le cas d’espionnage par le DAS en et hors Colombie
11:10 // Questions-réponses
11:30 Dépôt de la plainte au Palais de justice (possibilité de filmer et/ou de prendre des photos)

Intervenants

Véronique Van der Planck, avocate
Patricia Verbauwhede, Broederlijk Delen
Nicolas Van Nuffel, CNCD-11.11.11
Luis Guillermo Pérez Casas, FIDH

Adresse du jour : Rue de l’Epée 8 à 1000 Bruxelles. A l’Espace Populaire d’Education et d’Expression asbl - en bas de l’ascenseur de la Place Poelaert, à proximité du Palais de Justice.

Contacts presse

CNCD-11.11.11 : Stéphane Compère, 0494/110356

FIDH : Karine Appy/Fabien Maitre, + 33 1 43 55 14 12 / + 33 1 43 55 90 19

Broederlijk Delen : Karel Ceule, 0476/330221

Lire aussi

La centrale d'Hidroituango engloutira 79 kilomètres de berges le long des canyons de la Cauca, au Nord de la Colombie.
Une femme, une cause

Isabel Zuleta, au chevet des rivières vivantes

Cheville ouvrière du Mouvement des rivières vivantes, la jeune colombienne Isabel Zuleta s’oppose à la construction du gigantesque barrage d’Hidroituango qui engloutira 79 kilomètres de berges, faisant disparaître une riche biodiversité tropicale, des (...)


  • Jean-François Pollet

    22 octobre 2018
  • Lire
Colombie : le droit à la terre condition d'une paix durable

Colombie : le droit à la terre condition d’une paix durable

« Je suis un paysan de la région de Cordoba. […] Je suis arrivé avec ma femme Elisabeth Hernandez et mes deux fils, Leonardo Henrique Gomez et Eder Gomez, pour travailler. J’ai consacré ma jeunesse à construire une ferme... Quand je l’’ai enfin (...)


Inscrivez-vous à notre Newsletter