×

Les relations Nord-Sud dans un monde multipolaire

Refonder les politiques de développement

Arnaud Zacharie Arnaud Zacharie
4 mars 2010

Présentation

Né après la seconde guerre mondiale dans le contexte de la guerre froide, le concept de développement se trouve aujourd’hui confronté aux mutations de l’économie mondiale, notamment illustrées par l’émergence de nouvelles puissances du Sud et par une succession de crises globales. Un demi-siècle plus tard, les politiques de développement reposent en partie sur des fondements devenus obsolètes et doivent s’adapter à l’évolution des relations internationales. Cet ouvrage a pour but de décrire les mutations de l’économie mondiale et des relations internationales, leur impact sur les relations Nord-Sud et les défis qu’elles impliquent en matière de politiques de développement. Après avoir décrit l’émergence d’un monde multipolaire et l’impact des différentes crises globales sur les pays en développement (crise financière et économique, crise sociale, crise alimentaire, crise climatique, crise de sens), cet ouvrage propose des pistes alternatives en vue de refonder les politiques de développement.

Table des matières

Introduction

  • Les relations Nord-Sud dans un monde multipolaire, par Arnaud Zacharie

Le monde multipolaire

  • La coopération internationale dans un monde multipolaire, par Firouzeh Nahavandi
  • Emergence d’un monde multipolaire et marges de manœuvre politiques des pays en développement, par Alfredo Calcagno

La crise financière et économique

  • L’impact de la crise financière dans les pays en développement, par Marta Ruiz
  • Globalisation et inégalités dans les pays émergents, par Pierre Salama et Paulo Kliass

La crise sociale

  • L’impact social de la crise financière et économique, par Claire Courteille
  • Le co-développement, un trompe l’œil du débat sur le développement et la coopération, par Gustave Massiah

La crise alimentaire

  • La crise alimentaire et l’économie politique de la faim, par Olivier De Schutter

La crise climatique

  • L’impact de la crise climatique dans les pays en développement, par Pierre Ozer

La crise de sens

  • Pour changer de cap, dégrippons la boussole, par Isabelle Cassiers
  • Pour une Déclaration universelle du bien commun de l’humanité, par François Houtart

Conclusion

  • Refonder les politiques de développement, par Arnaud Zacharie

Annexe

  • Déclaration finale des assises de la coopération au développement (Bruxelles, 21 mars 2009).

Présentation détaillée des auteurs

  • Arnaud Zacharie est secrétaire général du Centre national de coopération au développement (Belgique). Il enseigne également aux universités de Bruxelles (ULB) et de Liège (ULg) dans le cadre du Master en sciences de la population et du développement. Il a écrit plusieurs ouvrages sur les relations internationales, dont « Le nouveau désordre international et les raisons d’en sortir » (2005), « Mondialiser le travail décent » (2008) et « La reconstruction congolaise » (2009).
  • Firouzeh Nahavandi est professeur à l’ULB et directrice du Centre d’études de la coopération internationale et du développement de l’université libre de Bruxelles (ULB). Elle a écrit plusieurs ouvrages sur les relations internationales, dont « Du développement à la globalisation » (2005).
  • Alfredo Calcagno est Senior Economic Affairs Officer à la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED).
  • Pierre Salama est professeur d’économie à l’université de Paris-13. Primé par la chaire Julio Cortazar, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’économie internationale, dont « Le défi des inégalités » (2006).
  • Paulo Kliass est économiste et consultant économique auprès du gouvernement fédéral brésilien.
  • Marta Ruiz est chargée de recherche à Eurodad. Elle a écrit plusieurs études sur le financement du développement, dont « Addressing development’s black hole : Regulating capital flight » (2008) et « Flying in the face of development : How European Investment Bank funds enable tax havens » (2009). Elle a également co-écrit « Financer le développement » (2008).
  • Claire Courteille est chargée des questions économiques et sociales à la Confédération syndicale internationale (CSI).
  • Gustave Massiah est ancien professeur de sciences sociales à l’école d’architecture de Paris-La Villette. Il a également été président du Centre de recherche et d’information sur le développement (CRID) et est membre du Conseil international du Forum social mondial.
  • Olivier De Schutter est rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation, professeur de droit international à l’université catholique de Louvain (UCL) et professeur invité à la Columbia University.
  • Pierre Ozer est docteur en Sciences géographiques, chargé de recherche au Département des Sciences et gestion de l’environnement de l’université de Liège (ULg) et membre de l’Académie royale des Sciences d’Outre Mer (Bruxelles).
  • Isabelle Cassiers est professeur à l’institut de recherches économiques (IRES) de l’université catholique de Louvain (UCL). Elle a écrit plusieurs ouvrages, dont « L’Etat social actif : vers un changement de paradigme ? » (2006).
  • François Houtart est professeur émérite à l’UCL et fondateur du Centre tricontinental. Il est également membre de la commission d’experts de l’Assemblée générale des Nations unies sur la crise financière et économique, membre du Conseil international du Forum social mondial et lauréat du prix 2009 de l’UNESCO pour la promotion de la tolérance et de la non-violence. Il a écrit plusieurs ouvrages, dont « L’agroénergie : Solution pour le climat ou sortie de crise pour le capital ? » (2009).

Ce livre n’est plus disponible que dans sa version électronique.

Achetez sur Itunes

Qui ? Arnaud Zacharie
Adresse Boulevard Léopold II, 184 D - 1080 Bruxelles
Téléphone +32 (0) 2 250 12 41

Inscrivez-vous à notre Newsletter