×

Rencontres péruviennes pour les Bike To Meet You

19 mai 2014

Quentin, Melik et Yvan sont trois jeunes bruxellois qui se sont lancés le 9 novembre de la Grand-Place de Bruxelles pour un tour du monde à vélo avec l’objectif de récolter 30 000 EUR pour l’Opération 11.11.11. Après une traversée de l’Europe et de l’Afrique du Nord et de l’Ouest, les trois cyclistes découvrent maintenant l’Amérique du Sud.

Après une traversée de la Colombie et de l’Equateur, le trio est arrivé au Pérou dans la région andine d’Ayacucho (Pérou) où ils ont visité un autre programme financé par l’Opération 11.11.11 .

Les conditions de vie et de travail dans cette région reculée jadis dévastée par une guerre interne, sont assez rudimentaires : peu de producteurs agricoles disposent de revenus suffisants à consacrer à certains postes pourtant essentiels comme la santé ou la scolarité, tandis que d’autres peinent toujours à remplir leur assiette au vu de la fluctuation des prix et des incertitudes liées à la planification des récoltes.

Idesi, un travail main dans la main avec les petits producteurs

L’Opération 11.11.11 soutient l’ONG Autre Terre et son partenaire local IDESI (Institut de développement du secteur informel) qui regroupe les associations locales autour de filières de production et de commercialisation collectives respectueuses de l’environnement.

Depuis 2006, IDESI encourage les producteurs à s’associer pour redynamiser certaines productions traditionnelles ayant une valeur marchande importante comme le quinoa, la tara, la figue de barbarie ou encore le cochons d’Inde, dont la production peut alors être vendue une fois l’alimentation de la famille assurée.

Pour quels résultats ?

Grâce à l’appui d’IDESI aux organisations paysannes, les producteurs locaux d’Ayacucho cultivent plus de 500 hectares de tara, de figue de barbarie, avocats et quinoa, 150 producteurs se sont lancés dans l’élevage de cochons d’Inde et 24 organisations ont été équipées en systèmes d’irrigation. Le volet production étant désormais assuré, le prochain défi réside dans la commercialisation des produits et dans l’autonomisation socio-économique des producteurs, pour devenir des partenaires de choix capables d’intégrer divers cycles de commercialisation (marché régional, marché de l’exportation…) et d’accéder au crédit pour pouvoir faire face à la production massive de grandes entreprises.

«  On doit s’associer, car c’est la seule manière d’obtenir des soutiens financiers de l’état  » Ramiro, membre d’une association de producteurs.

Vous le voyez, il reste encore du chemin à faire pour assurer durablement l’autonomie des coopératives formées par les producteurs d’Ayacucho avec le soutien d’IDESI. Des initiatives comme celles des Bike to Meet You et leurs parrains concourent à pérenniser ces activités et sont d’une grande aide.

Objectif 30 000. En ce moment, nos cyclistes préférés ont quitté le continent africain pour la Colombie, d’où ils vont entamer leur traversée de la cordillère des Andes, à la rencontre d’un second partenaire 11.11.11.

Depuis novembre 2013, le trio a déjà parcouru 13 000 kilomètres, mais ils ont aussi surtout réussi à récolter près de 12 000 € grâce à des parrains-donateurs de plus en plus nombreux que nous remercions encore de tout cœur. L’objectif est de récolter 30 000 €, soi un € par kilomètre.

Pour suivre les aventures du trio de plus près et soutenir l’Opération 11.11.11 :

Lire aussi

Au Pérou, contre l'esclavage domestique

Au Pérou, contre l’esclavage domestique

Au Pérou, comme dans les autres pays d’Amérique latine, des milliers de jeunes femmes pauvres ne trouvent pas d’autre travail que celui de domestique dans des familles fortunées. Cette situation les rend très vulnérables et favorise les abus de la (...)


Sénégal : les femmes, moteur du développement
Opération 11.11.11

Sénégal : les femmes, moteur du développement

Au Sénégal, l’égalité gagne du terrain. Reportage aux côtés des entrepreneuses actives dans la transformation de produits alimentaires (céréales biologiques, produits de la pêche), soutenues par les organisations locales ENDA Graf Sahel et ENDA Pronat, (...)


  • Stéphanie Triest

    1er novembre 2018
  • Lire
Sénégal : « S'il n'y a pas d'arbre, il n'y pas de vie »
Opératon 11.11.11

Sénégal : « S’il n’y a pas d’arbre, il n’y pas de vie »

L’agroforesterie permet de lutter contre la désertification et l’exode rural au Sénégal. Focus sur le travail de l’APAF (l’Association de Promotion des Arbres Fertilitaires, de l’Agroforesterie et la Foresterie), partenaire de l’ONG belge ULB (...)


  • Stéphanie Triest

    31 octobre 2018
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter