×

Appel à la solidarité

Stop au gaspillage : nous sommes tous d’accord !

17 septembre 2009

Suite au lancement de la grève européenne du lait, les déversements de
lait se multiplient un peu partout en Belgique et en Europe. Il s’agit
là du dernier recours pour des producteurs qui subissent de plein fouet
les conséquences d’une politique européenne désastreuse. Des
déversements honteux ? Pas si simple.

Nos producteurs refusent de vendre leur lait aux laiteries à un prix qui
ne couvre pas leurs coûts de production et n’ont d’autre choix que de
s’en défaire. Une expérience traumatisante pour ces hommes et ces femmes
contraints d’anéantir eux-mêmes le fruit de leur travail.

« Mais quel gaspillage honteux d’un produit aussi noble que le lait ! »,
entend-on ça et là. Certes, les images sont choquantes. Mais ne laissons
pas le débat être détourné par ceux qui ont l’indignation sélective : le
vrai scandale dans ce dossier est bel et bien la politique de l’Union
européenne
visant délibérément à accroître les quotas et donc les
excédents de lait pour faire baisser le prix.

Cette politique du « produire plus pour moins cher » mène à l’impasse.

En refusant de réguler la production en fonction de la consommation
interne, l’Europe pousse les producteurs laitiers à la faillite, tant
chez nous que dans les pays du Sud. En effet, cette surproduction fait
non seulement chuter les prix à des niveaux ridicules, mais oblige
également l’Europe à subventionner l’exportation de nos excédents de
lait en poudre pour les écouler dans les pays du Sud
, fragilisant leur
économie pourtant déjà si vulnérables.

Et de gaspillage, il en est aussi question quand disparaissent jour
après jour les exploitations paysannes dont nous aurons tant besoin
demain pour nourrir la planète, préserver l’environnement et lutter
contre le réchauffement climatique. Un gaspillage qui ne favorisera au
final que quelques exploitations agro-industrielles pouvant produire
massivement et à bas prix au bénéfice de grands groupes de
l’agro-alimentaire et de la grande distribution.

Campée sur son projet de libéralisation totale du marché du lait et de
l’agriculture, l’Europe reste sourde aux appels de détresse de nos
producteurs et se rend ainsi responsable de ce gaspillage de lait. Les
producteurs seraient en effet très heureux de pouvoir à nouveau écouler
leur produit. Mais à un prix juste.

Ne nous trompons donc pas de cible : c’est bien à l’UE de faire cesser
le gaspillage en cours. C’est elle qui dispose des moyens nécessaires
pour que les choses changent. C’est pourquoi, nous appelons tous les
citoyens responsables à montrer leur solidarité avec les agriculteurs
qui défendent leur avenir, des prix stables pour les consommateurs et la
qualité de notre environnement.

Concrètement ils peuvent :

1. S’associer à notre démarche. Ce soutien sera relayé pour

· Interpeller nos mandataires politiques et nos Ministres de
l’agriculture pour qu’ils défendent, au niveau européen, une politique
laitière qui maîtrise la production, évite la surproduction, garantit
des prix justes aux producteurs et protège l’environnement

· Renforcer le pouvoir de négociation de producteurs et de
consommateurs avec les laiteries et la grande distribution pour garantir
un accès de lait de qualité à un juste prix

2. S’approvisionner dans différents points de vente et chez les
producteurs à un prix juste négocié avec eux

3. Se montrer solidaire des revendications des producteurs
Plus de détails sont disponibles sur le site www.omdm.be/lait

Stefaan Declercq, Secrétaire général d’Oxfam-Solidarité
Arnaud Zacharie, Secrétaire général du CNCD-11.11.11
Christophe Schoune, Secrétaire général d’Inter Environnement Wallonie
Freddy Destrait, Secrétaire général de SOS Faim
Renaud Baiwir, Coordinateur d’Aide au Développement Gembloux
Carmélina Carracillo, Responsable politique d’Entraide et Fraternité
Marc Dascotte, Directeur général d’Oxfam-Magasins du monde
Marie Teller, Présidente de Fian Belgium
Brigitte Laurent, Secrétaire générale de l’ACRF-femmes en milieu rural
Luc Vankrunkelsven, de bezieler van Wervel
Koen Van Bockstal, Directeur Oxfam-Wereldwinkels
Johan De Ceuster, Directeur de Vétérinaires Sans Frontières
Marc-Olivier Herman, Directeur de Greenpeace
Jean-François Dewitte, Secrétaire général de Louvain-développement
Luuk Zonneveld, Algemeen directeur Vredeseilanden
Daisy Herman, Secrétaire Générale de la FIMARC
George Dixon Fernandez, International President ,MIJARC

Contact presse :
Thierry Kesteloot (Oxfam) : 0475/543.723 ou 0475/76.90.61

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre Newsletter