×

Taxe sur les transactions financières : défaite des lobbies, aux Etats d’agir !

3 juillet 2013

Le CNCD-11.11.11 et Oxfam Solidarité saluent le vote des parlementaires européens en faveur d’une taxe sur les transactions financières européennes malgré la pression accrue des lobbies. Cette taxe, négociée par 11 Etats membres de l’Union européenne dont la Belgique, doit couvrir la totalité des opérations financières.

« C’est une défaite pour les lobbies financiers et bancaires qui ont essayé jusqu’au bout de multiplier les exceptions et dérogations en tout genre, même si le vote du Parlement n’a pas de portée contraignante  », souligne Leïla Bodeux, chargée de plaidoyer pour Oxfam-Solidarité. « L’amendement du groupe ALDE qui voulait exempter les fonds de pension a été rejeté, et les opérations de change ont été rajoutées au champs d’application ».

« La TTF pourrait mobiliser des moyens considérables, de l’ordre de plusieurs dizaines de milliards d’euros par an, avec un champs d’application large et des mesures anti-évasion et anti-délocalisation. Le secteur bancaire et financier pourrait enfin commencer à payer pour la crise qu’il a occasionnée ! La taxe pourrait ainsi contribuer aux défis mondiaux du développement, de la lutte contre la pauvreté et les changements climatiques » affirme Antonio Gambini, chargé de recherche au CNCD-11.11.11.

La balle est maintenant dans le camp des 11 ministres des Finances, en pleine négociation. Les organisations de la société civile resteront vigilantes et prêtes à se mobiliser face aux pressions et à la désinformation massive émanant du secteur bancaire et financier.

Contact presse

Antonio Gambini
Chargé de recherche sur la Justice fiscale au CNCD-11.11.11
antonio.gambini cncd.be
Quai du Commerce 9 1000 Bruxelles
+ 32 (0)2 613 30 31

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre Newsletter