×

Tri et vente de vêtements de seconde main à Ouagadougou

L’association Le Baobab s’est lancé depuis près de 10 ans dans l’achat de conteneurs de vêtements de seconde main issus des collectes de Terre asbl. Cet achat et cette vente de « petites balles » de vêtements déjà triés leur a permis de gagner des fonds propres pour soutenir leurs actions de développement rural. Voulant développer cette activité, le Baobab a construit un nouveau centre de tri de textile à Ouagadougou afin de pouvoir lui-même trier la fripe et ainsi faire baisser son coût d’achat. Les contraintes sont fortes sur ce marché très concurrentiel mais le Baobab parvient à trier et vendre environ 200 tonnes de textile de seconde main chaque année.

Inscrivez-vous à notre Newsletter