×

Tribunal Monsanto : le procès de l’agro-industrie

Laure de Hesselle Laure de Hesselle
15 septembre 2016

Imagine demain le monde - En octobre prochain, un collectif de juristes et d’ONG va mettre sur pied un tribunal international. Son pari ? Combattre avec les armes du droit la multinationale Monsanto (rachetée par Bayer en septembre 2016), symbole d’une agriculture industrielle et chimique qui pollue, qui accélère la perte de biodiversité et qui contribue de manière massive au réchauffement climatique.

Le 15 octobre prochain, à La Haye, trois juges internationaux se retrouveront dans une salle qui aura l’allure d’un tribunal. Face à eux, il y aura des avocats, et surtout des victimes, représentant une quinzaine de situations, et venues témoigner de ce que la multinationale Monsanto a eu comme impact néfaste et parfois dramatique sur leur vie. Deux jours durant, ces juges (Françoise Tulkens, ancienne présidente de la Cour européenne des droits de l’homme et Dior Fall Sow, précédemment membre du bureau du procureur du Tribunal pénal international pour le Rwanda, ainsi qu’un troisième encore à trouver) vont écouter leurs histoires, ainsi que les plaidoiries des parties civiles. Peut-être même entendront-ils la position de la défense, – sait-on jamais si l’entreprise américaine acceptait de venir défendre son point de vue.
Ces juges seront ensuite appelés à rendre un avis motivé en droit, pour le 10 décembre, jour anniversaire de la signature de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Téléchargez ci-dessous le dossier de 4 pages qu’y a consacré le magazine Imagine demain le monde en juillet 2016.

Les droits humains d’abord !



Disciplinons les multinationales, refusons une justice qui les privilégie.
]

Lire aussi

Qui ? Laure de Hesselle
Adresse Quai du Commerce, 9 - 1000 Bruxelles
Téléphone +32 250 12 30

Inscrivez-vous à notre Newsletter