×

Trop d’êtres humains sur terre ? Un problème de modèle de développement plus que de démographie

1er novembre 2011

Ce 31 octobre 2011, la population mondiale a atteint les 7 milliards. En ces temps de crises multiples (alimentaire, écologique,…), la pression démographique est le coupable idéal. Pour le CNCD-11.11.11, il faut reposer les termes du débat. Le problème n’est pas le nombre de personnes sur la planète. Plus d’égalité homme-femme, une éducation pour tous et des politiques ambitieuses pour une véritable protection sociale permettraient de stabiliser la démographie mondiale. Par ailleurs, plus de cohérence entre les choix politiques dans les domaines commercial, environnemental, agricole et alimentaire, urbanistique,... permettrait aux 7 milliards que nous sommes de vivre plus décemment. Ce sont nos modes de production et de consommation énergivores, pollueurs et gaspilleurs qu’il faut repenser.

Regardez le reportage de RTL-TVI (31 octobre 2011) avec les interviews d’Arnaud Zacharie, secrétaire général du CNCD-11.11.11 et de Stéphane Desgain, de la Plate-forme Souveraineté alimentaire

<vimeo|numero=31423072>

Lire aussi

Voyage au cœur du greenwashing avec Febelfin
Un nouveau label pour « les investissements durables et socialement responsables »

Voyage au cœur du greenwashing avec Febelfin

Febelfin propose un label pour « les investissements durables et socialement responsables » qui tolère les énergies fossiles « conventionnelles » et qui permet des seuils de 10% pour l’industrie du tabac, 10% pour le commerce des armes « normales » et (...)


  • Antonio Gambini

    8 février 2019
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter