×

Commerce

UE - Amérique latine : des traités commerciaux critiquables

Fin novembre, début décembre le Parlement européen va se prononcer sur deux accords de commerce qui lieront l’Union européenne à deux régions d’Amérique latine : un « accord d’association » avec les pays d’Amérique centrale et un « Traité de libre commerce » avec la Colombie et le Pérou. Mais les populations les plus fragilisées de ces pays vont-elles bénéficier de ces accords ?

Les organisations sociales et de la société civile des deux côtés de l’Atlantique se sont prononcées contre ces accords sous leur forme actuelle. Elles soutiennent que cela ne contribuera pas à un réel développement durable, à la diminution de la pauvreté, au renforcement de la démocratie et à la réduction des inégalités. Elles déplorent le manque de transparence dans les négociations et le peu d’espace qui leur est donné pour une réelle participation à l’élaboration et au suivi de ces accords. De même, elles déplorent le manque de mécanisme contraignant pour garantir l’obligation du respects des normes internationales repris dans les accords.

Les impacts pour les populations seront divers : risque d’augmentation de conflit sociaux, notamment dans le secteur des mines et ressources naturelles ; augmentation de l’accaparement des terres pour l’extension des produits de l’agro-exportation (palmiers à huile, soja, canne à sucre,...) ; risque d’accroissement des violations des droits humains (la Colombie reste le pays où le taux d’assassinat de syndicalistes est le plus élevé au monde) ; etc.

Si les parlementaires européens se prononcent en faveur des accords, ceux-ci devront encore passer par la ratification de l’ensemble des parlements nationaux et régionaux de l’UE. Au sein de chaque pays, la mobilisation et l’interpellation des élus restera nécessaire dans les mois à venir.

Les deux vidéos ci-dessus font part de nos préoccupations face à ces accords et donnent la parole aux organisations de la société civile et aux parlementaires, en les abordant sous deux angles d’approche : le développement durable et la problématique de l’accès à l’eau.

En savoir plus

Vous trouverez plus d’informations et pouvez signer une pétition contre les accords on-line : www.fta-eu-latinamerica.org/fra/


Les droits humains d’abord !



Disciplinons les multinationales, refusons une justice qui les privilégie.
]

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre Newsletter