×

Élections 2019 : les réponses de partis

Pour l’égalité des femmes et des hommes

Tous les partis unis pour faire progresser l’égalité des sexes sur la scène internationale lors de la prochaine législature

15 mai 2019

L’égalité des sexes est sans conteste la préoccupation qui recueille le plus grand consensus parmi les partis politiques belges francophones. Il y a une unanimité en faveur des priorités définies dans le mémorandum du CNCD-11.11.11.

Le CNCD-11.11.11 a interrogé les six partis francophones sur leurs priorités en matière d’égalité des sexes dans les pays en développement. Il en ressort que, sur la plupart des sujets, l’ensemble des partis politiques sont alignés sur les priorités de notre mémorandum. Tous s’engagent ainsi à défendre les deux principales revendications, à savoir « faire de l’empowerment des femmes et des filles une priorité politique » et « consacrer une part spécifique du budget de la coopération au développement aux associations de droits des femmes dans les pays partenaires, notamment en matière de promotion de la santé, des droits sexuels et reproductifs et de lutte contre les violences ».

Certains partis vont plus loin et plaident pour inscrire le principe d’égalité entre les femmes et les hommes comme un axe transversal et prioritaire de la politique de développement (proposition du cdH), ou encore d’intégrer la question du genre systématiquement dans la rédaction des programmes de coopération (PS).

Les six partis (PS, MR, Ecolo, Défi, cdH et PTB) sont également en faveur d’assurer la cohérence de toutes les politiques avec les engagements internationaux pris par la Belgique en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, de généraliser le « gender budgeting » à tous les domaines, ou encore de renforcer le rôle des femmes et des filles dans la prévention, la gestion et la résolution des conflits et les processus de paix.






Inscrivez-vous à notre Newsletter