Mobilisation

#stopTTIP/CETA : pourquoi nous serons dans la rue le 20 septembre ?

12 septembre 2016

Depuis quelques années, nous sommes de plus en plus nombreux à nous engager contre le CETA et le TTIP, ces traités transatlantiques antidémocratiques qui profiteront surtout aux actionnaires des multinationales et aux puissances financières, au détriment des agriculteurs et des consommateurs, des travailleurs et des pensionnés, des femmes et des jeunes, des PME et des classes moyennes, de la majorité de la population, de la santé et du développement durable

Aujourd’hui, il y a plus que jamais urgence.
Les gouvernements européens risquent d’approuver la signature du premier traité transatlantique (CETA) dès le 22 septembre 2016, lors d’un réunion informelle des ministres européens du commerce à Bratislava pendant deux jours.

Pourquoi un mardi de 17h à 20h ? Pourquoi la rue de la loi ?
Comme pour toutes les réunions ministérielles européennes, les décisions du 22 septembre seront préparées par une réunion des représentants permanents des 28 pays d’Europe le mercredi 21 septembre à 10h à Bruxelles, dans le bâtiment du Conseil de l’UE au 175 rue de la loi, tout près du Rond-Point Schuman. Nous avons voulu être au plus près du moment et du lieu de décision et adresser un message clair : le représentant belge auprès de l’UE doit relayer le refus de la population belge de signer le CETA qui menace nos droits et nos lois.

C’est à la démocratie d’écrire nos lois, pas aux multinationales.
C’est pour cela que nous porterons symboliquement ce message sur la rue de la loi depuis la Représentation belge auprès de l’Union Européenne (au 61 rue de la loi, point de départ de la tête de la manifestation) au Bâtiment du Conseil de l’UE.

Ça bouge partout en Europe !
Nous voulons aussi apporter notre pierre à la mobilisation aux quatre coins de l’Europe : en effet d’autres citoyens manifesteront le 22 à Bratislava, le 17 dans 7 villes d’Allemagne et en Autriche. Et certains viendront de loin ! On nous a déjà confirmé la venue de 7 autocars d’Allemagne pour se joindre à nous à Bruxelles le 20 septembre ! D’autres rendez-vous sont donnés en France, au Luxembourg, en Espagne et de nouveau à Bruxelles jusqu’à la date annoncée de la signature du CETA, lors d’un sommet UE-Canada le 28 octobre.

C’est l’heure de vérité : les élus qui ont dit qu’ils n’accepteront pas un traité transatlantique à n’importe quel prix passeront-ils aux actes ?
Soyons des milliers le 20 septembre pour dire stop !

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre Newsletter