×

Assemblée générale de l’ONU : pas d’avenir sans eau !

L’avenir de l’agenda du développement est en discussion lors de l’AG des Nations Unies. Le CNCD-11.11.11 et le Rés’Eau rappellent à nos représentants politiques belges que l’eau est à la base de tout développement.

«  L’accès à une eau de qualité et à l’assainissement pour tous a été reconnu comme un droit fondamental par l’ONU en juillet 2010. Il est grand temps de concrétiser ce droit universel !  » exprime Jérôme Hanin au nom du Rés’Eau [1]. « L’eau, bien commun de l’humanité, est la clef de voûte des politiques de développement. À ce titre, elle doit faire partie intégrante de la réflexion sur le cadre de développement post-2015 et des futurs Objectifs de Développement durable ».

Tout Etat membre des Nations Unies doit garantir ce droit de l’homme universel et inaliénable. Une participation citoyenne réelle dans la gestion et la préservation de la ressource est essentielle. Ces éléments devront faire partie intégrante du futur agenda pour le développement 2015-2030.

Un sommet sur l’eau se tiendra du 8 au 11 octobre prochain à Budapest : www.budapestwatersummit.hu

[1Rés’Eau est un regroupement d’associations civiles belges intervenant, directement ou indirectement, dans le secteur de l’Eau. Parmi ses membres : PROTOS, IERPE, GoodPlanet Belgium, Ingénieurs sans frontières, Objectif Ô, Oxfam Solidarité, Euracme, Coordination Gaz-Électricité-Eau Bruxelles.

Lire aussi

Equateur : il faut sauver la région des bassins sacrés

Equateur : il faut sauver la région des bassins sacrés

En Equateur, les populations indigènes et la société civile s’organisent pour protéger une région très riche en biodiversité des secteurs pétrolier et minier. Considérée à raison comme le poumon de la terre, la forêt amazonienne est un lieu vital pour (...)


  • Leila Scheurette

    12 octobre 2018
  • Lire
Les pénuries d'eau ont déjà fait fuir une partie des touristes qui visitent la ville du Cap. Avec 1,4 million de nuitées en 2016, le tourisme est une activité importante de la ville.

Le Cap bientôt sans eau

Dans les prochains mois, la ville de Cape Town, en Afrique du sud, va devoir affronter une rupture totale d’approvisionnement en eau. En cause : la sécheresse, mais aussi un manque d’infrastructures et d’anticipation des autorités. En attendant ce « (...)


  • Jean-François Pollet

    23 juillet 2018
  • Lire
Une seconde vie pour le phosphore

Une seconde vie pour le phosphore

Côté face, le phosphore assure la croissance des grandes cultures et la prospérité des élevages. Côté pile, il représente une ressource finie qui viendra immanquablement à disparaître, alors que sa surexploitation menace dès à présent la santé des lacs et (...)


  • Jean-François Pollet

    16 juillet 2018
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter