×

Action de la Coalition contre la faim

La crise alimentaire au menu des parlementaires

Stéphane Desgain Stéphane Desgain
16 octobre 2009

Ce jeudi 15 octobre, la Coalition contre la faim a organisé un brunch « durable » au siège du parlement fédéral à Bruxelles pour présenter ses propositions aux élus de la nation pour la mise en oeuvre d’un politique belge de lutte contre la crise alimentaire.

Cette action organisée par la Coalition qui regroupe le CNCD 11.11.11, le Collectif Stratégies alimentaires, FIAN, Oxfam-Solidarité, SOS Faim, TRIAS et Vredeseilanden, a été organisée à la veille de la Journée mondiale de l’Alimentation qui est célébrée chaque 16 octobre. C’est le seconde année que la Coalition organise un tel événement.

Un contexte : la crise alimentaire

(c) Tineke D'haese / Oxfam Solidarité. . (c) Tineke D'haese / Oxfam Solidarité.

En juin dernier, la FAO déclarait que le cap du milliard d’hommes et de femmes souffrant de la faim avait été dépassé ! Parmi ceux-ci, une très large majorité de paysannes et de paysans ! Le paradoxe reste malheureusement d’actualité.

Dans un contexte qui s’est profondément complexifié, la crise alimentaire se combinant avec une crise financière et économique et des difficultés budgétaires, comment la Belgique peut-elle lutter efficacement contre la crise alimentaire et comment les parlementaires peuvent-ils y contribuer ?

L’action

Après avoir entendu le témoignage de jeunes agriculteurs ougandais, des parlementaires ont été interrogés par les membres de la Coalition, 8 mois après le vote d’une résolution sur la crise alimentaire et quelques semaines avant un Sommet convoqué par la FAO. Un mémorandum mettant en avant les recommandations politiques portées par la Coalition contre la faim avec l’appui d’organisations agricoles belges et de pays du Sud a été remis aux parlementaires.

(c) Tineke D'haese / Oxfam Solidarité. . (c) Tineke D'haese / Oxfam Solidarité.

Une exposition de photos ainsi qu’un compteur nous ont rappelé ce que sont les terribles réalités de la faim ainsi que le combat entamé par les paysans contre ce fléau.

De nombreux acteurs du Sud venus d’Inde, du Burkina Faso et d’Ouganda étaient également présents au brunch afin d’apporter leur témoignage.

L’action s’est clôturée par la remise aux parlementaires présents d’une boîte à tartines. Une boîte sur six était vide. Pourquoi ? Un milliard d’être humains sur les six que compte notre planète souffrent de la faim ....

Lire aussi

« La crise financière de 2008 avait soulevé des émeutes de la faim dans les grands villes du Sud, affamées par la flambée des prix des produits alimentaires. A Haïti, ceux qui ne peuvent pas se payer à manger se contentent d'une galette d'argile qui tient au ventre. »
Du nord au Sud, et à l’envers

Crise de la dette au Sud

Dix ans après la chute de Lehman Brothers, les pays en développement croulent à nouveau sous les dettes. Et les répercussions sont graves : flambée des prix, politiques d’austérité, sous- investissements (...)


  • Jean-François Pollet

    18 mars 2019
  • Lire
SOCFIN en Sierra Leone : La Belgique doit agir !

SOCFIN en Sierra Leone : La Belgique doit agir !

Stop à l’accaparement des terres et aux abus de droits humains du groupe SOCFIN en Sierra Leone ! La Belgique doit agir ! Un mois et demi après de nouveaux incidents violents dans les plantations du groupe SOCFIN en Sierra Leone causant la mort (...)


Qui ? Stéphane Desgain
Adresse Quai du Commerce, 9 - 1000 Bruxelles
Téléphone +32 (0) 2 250 12 64

Inscrivez-vous à notre Newsletter