×

Les ressources naturelles au centre de la seconde édition du forum social congolais

La deuxième édition du Forum social congolais s’est tenue à Lubumbashi du 26 au 29 juin 2009. Le CNCD-11.11.11, qui appuie cette initiative, y était représenté par Sabine Kakunga. Entretien à chaud.

Du 26 au 29 juin dernier s’est tenue la seconde édition du Forum social congolais à Lubumbashi, la célèbre capitale de la tout aussi célèbre province du Katanga.

Cette année, la rencontre avait pour thème général : « Nos ressources naturelles : notre droit, notre dignité. Un autre Congo est possible ». Sabine Kakunga, chargé des programmes Afrique centrale au CNCD-11.11.11 y était pour y participer et pour rencontrer les nombreuses organisations partenaires.

A chaud, elle nous livre ses premières impressions.

Quel a été le moment fort de ce forum ?

Le moment fort a été la caravane populaire de solidarité avec les peuples qui sont victimes du néolibéralisme. Cette marche a duré plus de deux heures : slogans, fanfares, etc. Les mouvements syndicaux étaient bien représentés avec force et visibilité. Nous avions tous et toutes des tee-shirts portant des slogans sur les ressources naturelles.

Comment a été traité le thème des ressources naturelles ?

Le thème des ressources naturelles était décliné en plusieurs slogans
dont le plus central : « Nos ressources naturelles pour le développement de la RDC ».

On a bien entendu établi le lien entre les ressources naturelles et le conflit. On a également parlé des responsabilités sociales des entreprises, de la publication de ce que les entreprises paient à l’Etat et de ce que l’Etat reçoit réellement, de la révision des contrats d’exploitation. On a aussi abordé la question de l’environnement à protéger et des effets néfastes (pollution, maladie à cause des déchets des entreprises). On a encore parlé de la question de se réorienter vers l’agriculture comme moteur du développement et pas seulement vers les ressources minières et forestières. On a aussi évoqué le lien entre les ressources naturelles et la décentralisation. Et puis il y a eu la question de la dette qui a aussi été traitée.

Y a-t-il eu des difficultés pour mettre sur pied ce forum ?

Oui, notamment le manque des moyens pour déplacer les gens des autres provinces et de l’intérieur du Katanga profond vu l’étendue du pays et du territoire de la province. Il y a aussi eu des problèmes de communication. Certaines associations de base n’avaient pas compris
qu’elles pouvaient inviter les personnes qu’elles encadrent, seuls les
délégués sont venus...

Le CNCD-11.11.11 et ses membres ont plusieurs partenaires sur place comme le Centre national d’appui au développement et à la participation populaire (CENADEP), le Conseil national des ONG de développement (CNONGD) ou le Réseau ressources naturelles (RRN). Qu’ont-ils fait lors de ce forum ?

Ils ont tenu des stands, animé des débats et établi des contacts informels entre eux.

Et toi, à quoi as-tu participé ?

J’ai animé une séance plénière sur le thème des « droits de la femme :
la véritable lutte des mouvements sociaux
 » et un atelier sur la
Résolution 1325 [1] du Conseil de sécurité de l’ONU sur femmes, paix et sécurité.

En savoir plus ...

... sur le forum :

... sur la RDC et les ressources naturelles

[1La résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU (2000) dispose que les femmes doivent participer pleinement à tous les aspects de la transition dans les pays sortant d’un conflit.

Propos recueillis par Frédéric Lévêque.

Lire aussi

Eurafrique : la menace migratoire imaginaire

Eurafrique : la menace migratoire imaginaire

La menace d’une ruée migratoire africaine vers l’Europe est un mythe. La fermeture des frontières et la fin de l’aide au développement réclamées par les adeptes du repli national-populiste sont des solutions contre-productives. Ce dont l’Europe a besoin (...)


  • Arnaud Zacharie

    4 mars 2019
  • Lire
Qui ? Sabine Kakunga
Adresse Quai du Commerce 9, 1000 Bruxelles
Téléphone +32 (0) 2 250 12 49 / +32 (0) 471 794 373

Inscrivez-vous à notre Newsletter